Cet article a été publié le: 8/12/20 9:16 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Menace de grève des agents de l’administration du ministère de l’Enseignement supérieur

Abidjan, 08 déc 2020 (AIP)-  Les quelque 500 agents de l’administration du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ont réaffirmé, lundi, leur intention de débrayer si leur tutelle n’accorde pas attention à leurs revendications.

Réunis au sein du syndicat des agents de l’administration centrale du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, leur porte-parole, Koigny Jean Roland, a porté leur voix, lundi 7 décembre 2020, lors d‘une conférence de presse.

« (…). Depuis pratiquement cinq ans, nous ne cessons de dénoncer la précarité dans laquelle nous sommes englués, alors que l’administration centrale du ministère génère des ressources financières qui ne profitent qu’à un groupuscule de personnes »,  a-t-il fait savoir.

Ces agents s’élèvent contre des entraves au déblocage du paiement de leurs primes d’incitation à la conclusion de la signature du décret auquel l’actuel ministre de l’Enseignement supérieur avait activement contribué en tant que conseiller de Feu le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

“Ce document dont le but est de déclarer les recettes propres générées par le MESRS est aujourd’hui, à notre grande surprise, rangé dans les tiroirs du ministre Adama Diawara”, déplorent-ils.

Le prédécesseur de Pr Diawara, Dr Mabri Toikeusse, avait signé une décision le 19 mars 2020 portant « Instauration d’une prime d’incitation en faveur du personnel de l’administration centrale » sur instruction du Premier ministre Feu Gon Coulibaly.

(AIP)

aaa/ask