Cet article a été publié le: 19/09/20 10:54 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Mgr Laurent Akran Mandjo inhumé dans la crypte de la Cathédrale Saint André de Yopougon

Abidjan, 19 sept 2020 (AIP)- Évêque émérite du diocèse de Yopougon, Monseigneur Laurent Akran Mandjo a été inhumé le vendredi 18 septembre 2020 dans la crypte de la Cathédrale Saint André de Yopougon.

Lors de la messe de requiem, le cardinal Jean-Pierre Kutwa, dans son homélie, est revenu sur les mérites du premier évêque du diocèse de Yopougon.

Pasteur « zélé et dévoué », Laurent Akran Mandjo avait une obsession pour sa devise épiscopale « ministraré sed non ministrari » qui signifie servir et non pas être servi.

S’exprimant au nom du gouvernement, le ministre des Sports, Danho Paulin, a également relevé que Mgr Mandjo a servi avec abnégation et dextérité l’Eglise Catholique de Côte d’Ivoire. « Nos cœurs sont en peine, mais en même temps chargé d’espérance », a fait savoir le ministre, invitant les chrétiens catholiques à s’inspirer de la vie de cet homme qui a su porter sa croix à la suite du Christ.

En présence du Nonce apostolique Antonio Borgia, des évêques, des prêtres et des fidèles, Laurent Mandjo, décédé le 25 août 2020 à l’âge de 79 ans, a reçu les hommages du diocèse de Yopougon que dirige Mgr Salomon Lézoutie.

« Sûr de ta parole, de ton amour, de ta miséricorde et fort de notre foi en la résurrection, nous te recommandons Laurent ton fils et serviteur. Qu’il entre dans ton royaume éternel et d’amour et qu’il vivent avec toi pour les siècles et des siècles », a prié le Vicaire général, N’guessanly Donatien, au nom de l’évêché.

Le Vatican a aussi exprimé son soutien à l’Eglise catholique en Côte d’Ivoire. Le nonce apostolique Antonia Borgia, au nom du Saint Père François, a présenté ses condoléances à l’épiscopat ivoirien, aux fidèles et à la famille du défunt qui a su « communier à la souffrance du Christ ».

Monseigneur Laurent Akran Mandjo a été inhumé après 38e ans d’épiscopat.

(AIP)

bsb/cmas