Cet article a été publié le: 5/07/21 14:28 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Nassenéba Touré s’engage à renforcer l’inclusion économique des femmes

Abidjan, 05  juil 2021 (AIP) – La ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Nassenéba Touré, a réitéré son engagement à renforcer l’inclusion économique des femmes et des filles surtout dans les zones rurales défavorisées, lors d’une émission débat organisée dans le cadre du Forum génération égalité de Paris, rapporte un communiqué transmis lundi 5 juillet 2021 à l’AIP.

« Je réitère mon engagement à renforcer l’inclusion économique des femmes et des filles surtout dans les zones rurales défavorisées. Les Institution de formation et d’éducation féminine (IFEF) sont concernées en ce moment par une réforme en profondeur en vue d’apporter aux femmes et jeunes filles défavorisées les outils nécessaires pour faire face aux défis émergents à savoir l’inclusion financière, l’inclusion digitale, l’entreprenariat, etc. pour favoriser leur autonomisation », a déclaré Mme Touré.

Selon elle, la Côte d’Ivoire compte de nombreux acquis dans l’égalité du genre et la promotion de la femme avec un cadre juridique renforcé et des dispositions institutionnelles qui se mettent en place. « La Constitution de la République de Côte d’Ivoire nous oblige, en ses articles 36 et 37, à promouvoir les femmes et les jeunes filles dans les assemblées élues, ainsi que leur nomination dans les administrations publiques et les entreprises », a-t-elle ajouté.

Par ailleurs, maire d’Odienné, Nassenéba Touré a annoncé un projet de jumelage de sa localité et la ville Nice (France), qui est un modèle en matière d’égalité du genre.

Le ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant a participé à cette émission débat avec les maires de Bogota-Colombie (López Hernández), de Tunis-Tunisie (Souad Abderrahim), de Charlotte-Caroline du Nord (Vi Lyles), d’Istanbul-Turquie (Ekrem İmamoğlu) et le maire adjoint de la sous-métropolitaine de Dhangadi-Népal (Sushila Mishra Bhatta).

(AIP)

ena/cmas