Cet article a été publié le: 22/09/21 14:05 GMT

Côte d’Ivoire -AIP / Nestlé entend faire progresser les pratiques agricoles régénératrices

Abidjan, 22 sept 2021 (AIP) – Nestlé, entreprise agroalimentaire, entend faire progresser les pratiques agricoles régénératrices au sein du système alimentaire, grâce aux nouveaux programmes qu’elle compte lancer pour contribuer à relever les défis sociaux et économiques, dans le cadre de la transition vers un système alimentaire régénérateur.

Selon le communiqué de cette entreprise transmis à l’AIP, mercredi 22 septembre 2021, cette initiative vise à protéger et restaurer l’environnement en améliorant le niveau de vie des agriculteurs et renforcer le bien-être des communautés agricoles.

« Nous savons que l’agriculture régénératrice joue un rôle essentiel dans l’amélioration de la santé des sols, la restauration des cycles de l’eau et l’augmentation de la biodiversité à long terme », a justifié le Président de cette structure au niveau international, Paul Bulcke.

« Ces éléments constituent le fondement d’une production alimentaire durable et, surtout, contribuent à la réalisation de nos objectifs ambitieux pour le climat », a-t-il ajouté, dans ce communiqué.

Il s’agit de s’appuyer sur leurs partenariats de longue date avec les communautés agricoles partout dans le monde, a indiqué le Directeur général, Mark Schneider. “Nous souhaitons accroître notre soutien aux pratiques agricoles qui sont bénéfiques pour l’environnement et les personnes », a-t-il insisté.

Signataire de l’engagement des Nations Unies « Business Ambition for 1.5°C », cette société agroalimentaire a été l’une des premières entreprises à publier, en décembre 2020, ses plans détaillés pour le changement climatique, accompagnés d’un calendrier, dans l’optique de tout mettre en œuvre pour réduire de moitié ses émissions d’ici 2030 et atteindre zéro émission nette d’ici 2050.

Pour ce faire, cette entreprise travaillera en collaboration avec ses partenaires du système alimentaire, notamment son réseau de plus de 500 000 agriculteurs et 150 000 fournisseurs, rapporte le communiqué. Elle s’est engagée, dans cette perspective, à investir 1,2 milliard de CHF, soit 725  242 847 849.20 FCFA au cours des cinq prochaines années pour encourager l’agriculture régénératrice dans toute la chaîne d’approvisionnement.

Cette annonce intervient à l’approche du Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires à New York, et dans le cadre de la contribution de Nestlé à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) d’ici 2030, précise le communiqué.  Elle fait également suite au récent rapport du panel intergouvernemental des Nations Unies sur le changement climatique, qui souligne que la crise climatique s’intensifie.

(AIP)

nmfa/fmo