Cet article a été publié le: 28/01/22 16:22 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Nommé PCA du Conseil du café-cacao, Coulibaly Minayaha s’engage à préserver les acquis de la filière

Abidjan, 28 jan 2022 (AIP)- Nommé en conseil des ministres du mercredi 26 janvier 2022, président du conseil d’administration (PCA) du Conseil du café-cacao, Coulibaly Siaka Minayaha s’est engagé à préserver les acquis de la filière, lors de la cérémonie de passation de charges avec son prédécesseur, Lambert Kouassi Konan, vendredi 28 janvier 2022 à Abidjan.

Le PCA entrant a salué le président de la République, Alassane Ouattara, le Premier ministre Patrick Achi ainsi que le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobeban Kouassi Adjoumani, pour cette confiance renouvelée en lui promettant d’être à la hauteur des attentes.

« Nous sommes conscients des défis à relever », a-t-il signifié, tout en s’engageant à contribuer à la durabilité de la culture du café-cacao et mettre l’accent sur la transformation de ces deux matières premières agricoles.

En lui transmettant les dossiers, le PCA sortant a précisé avoir demandé au président de la République de bien vouloir lui permettre d’anticiper son départ pour la retraite avant son mandat qui devrait s’achever en 2023.

Après avoir passé une dizaine d’année à cette fonction, Lambert Kouassi Konan a relevé, entre autres, avoir contribué à la restructuration des organes de gouvernances de la filière café-cacao, à une meilleure maîtrise de la production cacaoyère nationale, au recensement des producteurs et leurs vergers, à la flexibilité du système de commercialisation selon les fluctuations des marchés internationaux, à l’amélioration continue des revenus des producteurs.

Aussi, a-t-il coopéré à la promotion d’opérateurs nationaux, à l’intensification de la recherche et de l’innovation, à la reconstitution du couvert forestier des zones de production, à la contribution à la lutte contre le travail des enfants, à la poursuite de la lutte contre le “swollen shoot” et les maladies affectant le café et le cacao, et à la consolidation de la coopération entre le Ghana par la mise en place de l’Initiative Cacao Côte d’Ivoire-Ghana.

« Comme vous pouvez le constater, je laisse à mon successeur, une entreprise en pleine expansion avec des acquis certes mais des défis majeurs à relever », a noté M. Konan. Il a réitéré sa disponibilité à l’accompagner à travers des conseils avisés pour réussir cette mission chère au président de la République.

Rendant un hommage au PCA sortant pour le travail abattu, le ministre d’Etat, Kobenan Kouassi Adjoumani a assuré que la relève sera assurée avec l’entrant qui a été son directeur de cabinet avant cette nomination. Il a souhaité que le premier défi soit la mise en place de l’Interprofession afin d’avoir un interlocuteur crédible qui parlera au nom de tous les acteurs de la filière.

(AIP)

bsp/cmas