Cet article a été publié le: 14/10/20 9:36 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ OBG lance un rapport sur l’impact de la pandémie de Covid-19 et la stratégie de relance de l’économie ivoirienne (communiqué)

Abidjan, 14 oct 2020 (AIP) – Oxford business group (OBG), un cabinet d’intelligence économique, a lancé, en partenariat avec le Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI), Entrepreneurial Solutions Partners (ESP) ainsi qu’Atlantique Finance et Ernst & Young Côte d’Ivoire, son tout premier rapport consacré à l’impact de la pandémie de Covid-19 et à la stratégie de relance de l’économie ivoirienne.

Le rapport, intitulé Covid-19 Response Report (CRR), présente la réponse ivoirienne à la crise sanitaire dans un format synthétique construit autour d’analyses macroéconomiques et sectorielles, d’infographies relatives au paysage socio-économique du pays, d’études de cas ainsi que d’une enquête exclusive menée auprès de la communauté d’affaires ivoirienne, indique un communiqué transmis à l’AIP.

Le rapport CRR consacré à la Côte d’Ivoire propose une analyse détaillée des répercussions de la Covid-19 sur le rendement économique, mettant en lumière les efforts mobilisés par les secteurs public et privé afin d’atténuer les effets de la pandémie.

Le rapport met en lumière les secteurs capitaux et la façon dont ils ont réagi face à la pandémie de Covid-19, notamment à travers des études de cas, à savoir le Conseil Café Cacao, Abidjan Terminal, HC Capital Properties, Birimian Holding, la Société de Gestion et de Concept en Informatique, l’Institut Universitaire d’Abidjan, et la Société de Distribution de Matériel Electrique Industriel et Bâtiment.

Il souligne ainsi les différents atouts du pays et la résilience de l’économie ivoirienne, portée par une stratégie de diversification, d’industrialisation et de développement des infrastructures.

Parmi les autres sujets traités dans le cadre de cette enquête, figurent l’impact de la pandémie de Covid-19 sur la performance des entreprises et leurs perspectives d’investissement sur le court et moyen termes.

« Cette pandémie a permis de révéler la résilience de nos économies qui, quoique éprouvées, tiennent debout. Pour ce qui est de la Côte d’Ivoire, notre pays reste plus que jamais, résolument engagé sur la voie du développement durable. Un développement dont le financement se fera aussi, avec l’apport de l’investissement privé. D’où l’impérieuse nécessité d’entretenir notre communauté d’investisseurs », a souligné le ministre de la Promotion de l’Investissement privé, et directeur général du CEPICI, Emmanuel Essis.

« Les PME apparaissent comme les héros inattendus et méconnus de la crise de la COVID-19. L’émergence de solutions numériques ainsi que des services de livraison, par exemple, ont apporté une aide très précieuse aux Ivoiriens pendant le confinement » selon lui, « les PME doivent être un contributeur clé si la Côte d’Ivoire veut retrouver une dynamique de croissance », a ajouté le Co-fondateur et DG d’Entrepreneurial Solutions Partners (ESP), Éric Kacou.

Pour la directrice éditoriale Afrique d’OBG, Souhir Mzali, « La Côte d’Ivoire a su se mobiliser et prendre rapidement des mesures d’aides, assurant ainsi une certaine continuité pour les opérateurs économiques et des garanties pour la population ivoirienne. La sortie de crise devrait se dessiner avec une reprise plus accrue des efforts de diversification économique afin de renforcer la résilience du pays face aux chocs extérieurs ».

(AIP)

kkf/tm