Cet article a été publié le: 2/09/20 10:43 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Obsèques d’Allah Thérèse : le ministère de la culture dément un prétendu scandale financier de 18 millions de FCFA

Abidjan, 02 sept 2020 (AIP)- Le ministère de la Culture et de la Francophonie a démenti sur un prétendu scandale financier de 18 millions de FCFA révélé dans la presse après les obsèques de la cantatrice Baoulé Allah Thérèse décédée le 19 janvier 2020.

Lors d’une conférence de presse, le mardi 02 septembre 2020 à Abidjan, Koffi Mermoz, conseillé technique de la ministre de la Culture et de la Francophonie, Raymonde Goudou Coffie a expliqué que sa patronne a fait don de huit millions de FCFA pour les préparatifs des obsèques d’Allah Thérèse, en tant que fille du département de Toumodi dont est originaire la défunte.

Cinq autres millions du ministre Amédée Kouakou en tant que cadre de la région du Bélier ont été engloutis en amonts dans ces préparatifs en vue  d’assurer des funérailles à la dimension de l’icône de la musique tradi-moderne en Côte d’Ivoire. Un vœu exprimé de son vivant par la diva Allah qui n’ayant pas eu d’enfant avait suggéré des funérailles nationales.

Au total 13 millions de FCFA ont été investis sous la supervision du président du comité d’organisation pour le reprofilage des routes, la réfection des poteaux électriques, la location de groupe électrogène, la confection de tee-shirts, des chapelles ardentes, la prise en charge des chefs coutumiers lors de la levée à Ivosep etc, a détaillé M. Koffi, accompagné du directeur des affaires administratives et financiers du ministère de l’Equipement et de l’Entretien routier.

Le porte- parole de la famille Allah, Konan Loukou Edouard dit Bakassa dont les propos lors des funérailles ont provoqué cette onde de choc, révélant n’avoir pas reçu un centime des dons suscités, s’est excusé dans une vidéo publiée sur la chaîne de télévision  de Toumodi auprès de la sénatrice du Bélier, Louise Tamini.

« Mes propos n’ont pas été traduits fidèlement. Je présente mes excuses à la ministre Goudou Coffie et à tous les cadres de la région pour ce qui se répand dans la presse », a exprimé M. Konan.

La diva de la musique tradi-moderne Allah Thérèse a été inhumée le samedi 29 août dernier dans son village natal à Gbofia dans la sous-préfecture de Toumodi.

(AIP)

bsb/tm