Cet article a été publié le: 19/03/21 12:39 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Obsèques d’Hamed Bakayoko: Des prières à l’endroit du couple présidentiel à Séguéla

Séguéla, 19 mars 2021 (AIP) – Les imams du district du Woroba, par la voix de l’imam de la grande mosquée de Séguéla, Kassim Bakayoko, ont adressé des prières à l’endroit du couple présidentiel ivoirien et de toute la délégation officielle, lors de la veillée funéraire en hommage au Premier ministre Hamed Bakayoko, jeudi 18 mars 2021 au stade Losseni Soumahoro de Séguéla.

Selon l’imam du Plateau Dokui, Ibrahim Binaté, l’objectif de ces prières est de les protéger et de les soutenir face aux épreuves dont ils font face, à savoir la perte de leurs deux filleuls, les anciens Premier ministres Amadou Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko, sans oublier les autres membres du gouvernement disparus.

« Le chef de l’Etat (Alassane Ouattara, ndlr) traverse des moments difficiles. Il a envoyé deux de ses fils en mission et ceux-ci l’ont précipitamment quitté. Il était important qu’on prie pour lui, pour sa vie et pour ses proches », a fait savoir l’imam de la grande mosquée d’Odienné, Savané Bangal.

Le curé de l’église Catholique de Séguéla, Père Emile Sawadogo, le président du Collectif des pasteurs de Séguéla, Pasteur Tao et le Père Amouézou Gédéon de l’église Vie nouvelle internationale de Séguéla, ont témoigné leur reconnaissance au défunt pour sa générosité, sa qualité de rassembleur et son altruisme.

« Le ministre Hamed Bakayoko avait la main sur le cœur, c’était un homme unique, il se sentait à l’aise avec toutes les sensibilités et avec toutes les religions. Nous sommes là pour le soutenir dans la prière », a exprimé le pasteur Amouézou Gédéon, indiquant que le Premier ministre est parti avec des chantiers ouverts et qu’ils espèrent que ses prédécesseurs donneront une suite.

Des lectures coraniques pour le repos de l’âme du fils de Séguéla ont meublé toute la veillée. Hamed Bakayoko, 56 ans, est décédé le 10 mars à Fribourg, en Allemagne, des suites d’un cancer fulgurant. Il sera inhumé ce vendredi 19 mars 2021 à Séguéla, après la prière mortuaire consécutivement à la grande prière de Djoumah. Et ce, dans la stricte intimité familiale.

Le district du Woroba comprend les régions du Worodougou, du Bafing et du Béré.

(AIP)

tdmsc/yc/ena/cmas