Cet article a été publié le: 25/11/20 17:28 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/OIF: Raymonde Goudou salue les actions de Louise Mushikiwabo

Abidjan, 25 nov 2020 (AIP)- Le ministre de la Culture et de la Francophonie, Dr Raymonde Goudou Coffie, a salué mercredi 25 novembre 2020, les actions menées par la Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Louise Mushikiwabo, en faveur de la Côte d’Ivoire et des autres pays membres de l’institution, de par son « leadership exemplaire ».

« J’adresse à Madame la Secrétaire générale, la reconnaissance et les remerciements des autorités ivoiriennes pour l’envoi de missions d’information et de contacts en Côte d’Ivoire, en amont et pendant la tenue le 31 octobre 2020, de l’élection présidentielle. Je salue la synergie d’action de l’OIF dans le règlement pacifique des crises dans notre espace communautaire et notamment au Burundi et au Mali », a déclaré Dr Goudou, lors de sa prise de parole à la 37ème session de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF) qui se déroule en visioconférence.

Elle s’est réjouie également de l’attention particulière que Louise Mushikiwabo a accordée au respect de l’équilibre du genre ainsi qu’à la diversité géographique, lors des récentes nominations effectuées dans le cadre du renouvellement des instances dirigeantes des représentations-pays de l’OIF.

Raymonde Goudou a dit sa satisfaction pour la mise à disposition du Fonds « La Francophonie avec Elles », pour lequel, des ONG de femmes ivoiriennes ont déjà soumissionné. « La Côte d’Ivoire vous félicite pour vos efforts en faveur de l’usage de la langue française dans les organisations internationales. Je vous remercie pour l’initiative louable relative à l’adoption de la résolution sur le Vivre ensemble, pendant la pandémie de Covid-19 », a-t-elle ajouté.

La 37e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie s’est ouverte mardi 24 novembre 2020, depuis le siège de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) à Paris, sous la présidence du ministre des Affaires étrangères de Tunisie, Othman Jerandi.

La CMF est l’une des trois instances consacrées par la Charte de la Francophonie. Elle veille à l’exécution des décisions arrêtées lors du Sommet précédent et prépare le suivant.
Elle adopte notamment le budget et les rapports financiers de l’OIF et décide de la répartition du fonds multilatéral unique (outil financier interne par lequel la Francophonie finance ses programmes de coopération).

La CMF se prononce également sur les grands axes de l’action multilatérale francophone et peut ainsi adopter des résolutions sur toute question d’actualité internationale ou concernant plus spécifiquement l’espace francophone.

(AIP)

ena/tm