Cet article a été publié le: 11/11/22 14:15 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Ouverture à Abidjan de la 9è édition du Forum de l’emploi et de l’entreprenariat féminin

Abidjan, 11 nov 2022 (AIP) – Le Premier ministre, Patrick Achi, a procédé, vendredi 11 novembre 2022, à Abidjan-Cocody, à l’ouverture de  la 9è édition du Forum de l’emploi et de l’entreprenariat féminin (FEEF), en présence de plusieurs ministres et responsables d’organisations féminines.

Ce Forum, qui s’étendra sur deux jours, est initié par la directrice de AOS Africa, Sandrine Roland, et porte sur le thème, « Ecrire l’histoire ». Il vise à fédérer les forces féminines de Côte d’Ivoire et de booster les initiatives des femmes afin de contribuer à leur autonomisation. « C’est également un espace unique de renforcement des capacités de réseautage et de réflexions aux femmes », a fait savoir Mme Roland.

M. Achi, parrain du FEEF, s’est félicité de  la création de ce rendez-vous d’affaires qui ne cesse de vouloir toujours mieux connecter, inspirer, motiver et fournir des compétences précieuses aux femmes ivoiriennes.

Il a indiqué que les femmes sont des acteurs majeurs des changements les plus positifs et prolifiques car, elles favorisent le développement durable et la croissance économique intégrée. Elles font progresser l’éducation et la santé et promeuvent la compréhension mutuelle et la coexistence pacifique.

Selon le Premier ministre, une meilleure représentation des femmes dans les entreprises, les cultures et le leadership politique n’améliorent pas seulement les résultats économiques pour la gente féminine mais est également essentielle à la croissance et à la prospérité de l’économie d’un pays  ainsi qu’à la stabilité globale et durable de l’ensemble de la nation.

Pour lui, grâce à la diversité et à l’ampleur des actions menées, la Côte d’Ivoire a su atteindre des résultats tangibles concernant la place des femmes dans la vie économique, expliquant que la proportion d’entreprise détenue par les femmes a progressé de 25% en cinq ans pour s’établir aujourd’hui à plus de 20% des entreprises formelles et plus du tiers des PME sont désormais dirigées par une femme.

 » Il faut faire plus pour les femmes rurales qui représentent 70% de la main d’œuvre agricole et 43% des travailleurs agricoles et génèrent 70%  des revenus domestiques mais seulement 20 femmes figurent au nombre des 430 dirigeants des grandes entreprises en Côte d’Ivoire. Il faut faire plus pour les femmes dans l’accès au financement à des conditions moins draconiennes de garantie et à des taux d’intérêt moins prohibitifs que ceux pratiqués par le système bancaire actuelle », a-t-il fait savoir.

Il a profité pour annoncer le lancement prochain du Guichet unique des entreprises de Côte d’Ivoire qui vise le renforcement de l’écosystème de développement des PME .

Plusieurs thèmes liés à l’entreprenariat  et à l’emploi seront abordés lors de ce forum à travers des panels, conférences, afterwork, masterclass et dialogue notamment  » quelles protections pour les femmes entrepreneures », la puissance du rêve, le pouvoir de la vision: une nouvelle histoire est possible », « femmes et argent: les bonnes décisions pour prendre le pouvoir ».

(AIP)

zaar/fmo