Cet article a été publié le: 24/01/23 17:40 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Ouverture de la 122e Assemblée plénière de la conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire à Bouaké

Bouaké, 24 jan 2022 (AIP)- La 122e Assemblée plénière de la conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire (CECCI) s’est ouverte mardi 24 janvier 2023 au foyer Jeune Viateur de Bouaké en présence de la totalité de ses membres.

Selon le président de la CECCI, Mgr Ignace Bessi Dogbo, qui présidait cette cérémonie d’ouverture, cette 122e Assemblée plénière se concentrera essentiellement sur les dossiers soumis par la commission épiscopale chargée du clergé, des séminaires et de la pastorale des vocations.

« Au cœur de ces dossiers figurent les résolutions du congrès extraordinaire de l’union fraternelle du clergé ivoirien (UFRACI), tenu du 11 au 17 juillet 2022 à Yamoussoukro. Ces résolutions, qui montrent le sérieux de ce congrès extraordinaire et la volonté des prêtes d’aller de l’avant, seront restituées au cours des travaux de l’assemblée plénière », a-t-il fait savoir.

D’autres dossiers non moins importants, en lien avec les préparatifs du synode sur la synodalité, qui se tiendra à Rome en octobre prochain et visant la conversion des mentalités et des comportements, occuperont les évêques au cours des travaux de cette 122e Assemblée plénière de l’épiscopat ivoirien.

Le programme de cette 122e Assemblée plénière de la conférence des évêques de Côte d’Ivoire prévoit également la réalisation d’œuvres de miséricorde corporelles. Trois sites seront indiqués par le comité d’organisation pour la réalisation de ces œuvres de miséricorde corporelles qui consistent, entre autres, à donner à manger aux affamés, à visiter les prisonniers et à assister les malades.

Ce programme prévoit, en outre, une messe solennelle de clôture de cette « importante activité » de l’église catholique de Côte d’Ivoire le 29 janvier 2023 à la Cathédrale Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus de Bouaké.

Le ministre-gouverneur du District autonome de la vallée du Bandama, Jean-Claude Kouassi, et le maire de la commune de Bouaké, Nicolas Djibo, qui ont pris part à cette cérémonie d’ouverture, ont saisi cette occasion pour inviter les prélats ivoiriens à prier pour la Côte d’Ivoire et ses dirigeants, particulièrement pour le président de la République, Alassane Ouattara, afin que Dieu l’assiste dans ses prises de décisions à la tête du pays.

(AIP)

rkk