Cet article a été publié le: 5/07/21 16:56 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Patrick Achi appelle les entrepreneurs locaux à s’approprier le secteur agricole

Abidjan, 05 juil 2021 (AIP)- Le Premier ministre Jérôme Patrick Achi a appelé les entrepreneurs locaux à s’approprier le secteur agricole ivoirien, lundi 05 juillet 2021, lors d’une rencontre organisée à la Primature avec les professionnels de l’agriculture, des productions animales, des ressources halieutiques et de la chaîne agroalimentaire.

Après cinq heures d’échanges directs avec ces acteurs du monde agricole, le chef du gouvernement a précisé que ‘’personne ne viendra faire le bonheur des Ivoiriens à leur place et (qu’)il est temps de s’approprier le secteur agricole’’ pour en faire le vrai levier de la croissance économique.

« Qui vous croyez va quitter son pays avec son argent pour venir développer votre pays et vous serez assis dans l’attente des résultats? Les gens ne viendront pas vous apporter leur valeur ajoutée. Il faut apprendre à faire des efforts », a lancé M. Achi, tout en se réjouissant des atouts dont dispose la Côte d’Ivoire en termes de potentialités économiques.

Il a précisé que le projet de société du Président Alassane Ouattara dans sa première étape veut une appropriation par chaque Ivoirien, d’une volonté véritable d’émerger.

Pour la transformation structurelle de l’économie à travers les chaînes de valeurs, Patrick Achi a promis que des séances de travail démarreront le 12 juillet 2021 avec les différents acteurs des filières agricoles. Les premiers projets pilotes seront mis en œuvre en septembre 2021 en vue d’une orientation claire de la vision du gouvernement, a-t-il ajouté.

A ce titre, le chef du gouvernement a annoncé la formation 500.000 jeunes de 15 à 25 ans dans les filières spécifiques, dans le cadre du projet Jeunesse et service civique. Ces personnes seront déversées, entre autres, dans les filières mangue, ananas, cacao pour être les jeunes de la 2ème génération de l’agriculture qui utiliseront tous les moyens modernes, a-t-il noté.

Aussi, M. Achi souhaite-t-il un partenariat très étroit entre l’Etat et le secteur privé, pour accroître la transformation des matières premières agricoles, une étape capitale pour le développement de la Côte d’Ivoire.

Le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, a relevé que dans le cadre du programme Côte d’Ivoire 2030, une dotation budgétaire spéciale de 131,5 milliards de Francs CFA a été octroyée à son département pour les filières légumières et maraîchères ainsi que les filières organisées. Ces ressources octroyées vont permettre d’aborder certains problèmes immédiats que connaissent les filières. Il a assuré les responsables de filières que les lettres de notification de ces dotations aux agences de mise en œuvre retenues ont été déjà envoyées.

Le ministre d’État a déclaré qu’il partage le contenu du plan stratégique 2030 et attend avec impatience la mise en œuvre des grands projets qui y sont proposés.

(AIP)

bsp/cmas