Cet article a été publié le: 18/09/21 19:37 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Patrick Achi lance les travaux de réhabilitation de la côtière à San Pedro

San Pedro, 18 sept 2021 (AIP) – Le premier ministre Achi Jérôme Patrick a procédé, samedi 18 septembre 2021 à San Pedro, au lancement officiel des travaux de réfection et renforcement de la côtière (route San Pedro-Abidjan en passant par Sassandra, Grand-Lahou et Dabou) d’un coût de 308 milliards  F CFA, en présence de plusieurs membres du gouvernement et populations locales.

Un nouveau bitume d’une longueur de 353,5 Km avec une chaussée de 7,40m, un accotement de 2×1,5m et 5Km en 2×2 voies dans la traversée de San Pedro, sera réalisé par trois entreprises différentes en trois tronçons (Abidjan-Songon-Grand Lahou, Grand Lahou-Fresco, Fresco-Sassandra, Sassandra-San Pedro-Grand Bereby).

Il y aura un prolongement des ouvrages hydrauliques, l’élargissement des aires de stationnement dans les traversées des villes et villages. Les villes traversées par cette voie bénéficieront de 72Km de bitume dont 25Km pour la ville de San Pedro.

M. Achi Patrick a indiqué qu’il s’agit de travaux de reprise totale de la route pour obtenir un nouveau bitume et non d’une réhabilitation. Plus tard une autre nouvelle route de deux voies sera réalisée à quelques distances de celle-ci pour former une autoroute, a-t-il ajouté, annonçant que l’ouverture de chantier marque le démarrage du projet de l’autoroute entre San Pedro et Abidjan promis par la Chef de l’Etat Alassane Ouattara.

Il a exhorté les entreprises à accélérer les travaux et à y mettre la qualité. La durée des travaux est prévue pour 18 mois.
Le renforcement de la côtière présente des enjeux économiques, touristiques et sportifs pour les régions concernées et pour la Côte d’Ivoire à cause de la fluidité du trafic et la facilité d’accès aux équipements socio-économiques de base qui contribueront au regain des activités.

En effet, San Pedro est la ville qui abrite le deuxième port autonome du pays. La région est connue comme l’une des zones les plus touristiques du pays en plus de sa réputation de région agricole avec la production du palmier à huile, l’hévéa et le cacao. De plus, la ville de San Pedro est l’une des villes de l’intérieur du pays qui accueilleront les matchs de la Coupe de d’Afrique des nations de 2023. Un stade de 20.000 places y est en construction.

La côtière étant devenu impraticable, les automobilistes (véhicules personnels, camions de transports de marchandises et les cars assurant le transport en commun) sont obligés de parcourir près de 600 Km de San Pedro à Abidjan en passant par Soubré- Gagnoa, Lakota et Divo, avec ce que Cela implique comme dépenses et fatigue.

Ceux qui s’efforcent d’emprunter la côtière dans son état actuel en font les frais. Ils se plaignent de la perte de temps (6 à 7H00 de route) et des pannes qu’ils enregistrent après chaque voyage.

Suite aux travaux de bitumage de cette route qui avaient été réalisés entre 1987 et 1992, la côtière avait fait la fierté du pays. Elle a permis de créer la liaison terrestre directe entre Abidjan et San Pedro et faciliter les échanges économiques entre ces deux poumons économiques du pays. San Pedro est le premier port exportateur de cacao (au un million de tonne) et incontournable pour l’exportation de plusieurs matière premières notamment, l’hévéa, le coton, le minerais (le nickel).
(AIP)
nbf/kam