Cet article a été publié le: 26/10/21 6:39 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Patrick Achi salue la création du Centre d’études prospectives dédié à la transformation structurelle des économies africaines

Abidjan, 26 oct 2021 (AIP)- Le Premier ministre Patrick Achi a salué, l’avènement du Centre d’études prospectives (CEP) qui sera « dédié à la promotion des politiques de développement sur le continent et à la transformation structurelle des économies africaines ».

Intervenant lors de la Conférence internationale inaugurale du CEP, lundi 25 octobre 2021, à Abidjan, le Premier ministre ivoirien a soutenu que ce centre est important pour « éclairer les décideurs politiques par la production des études prospectives afin d’accélérer le développement ».

De par les études qui y seront  faites,  « le CEP  est un Think Tank dédié à la promotion des politiques de développement sur le continent qui adressera des thématiques aussi variées que la transformation structurelle des économies africaines à travers l’industrialisation, la promotion de l’Emploi décent notamment, pour les jeunes et pour les femmes, les relations internationales, la paix, la cohésion sociale et la bonne gouvernance ».

Pour ce faire, il a invité les bailleurs de fonds ainsi que le secteur privé à soutenir sans réserve sans réserve l’initiative. Il a reconnu que le défi des « Think Tank » africains reste celui de leur financement et surtout l’indépendance de leurs financements qui garantissent l’impartialité de leurs analyses.

Membre fondateur du CEP; le ministre des Ressources animales et halieutiques, Sidi Tiémoko Touré, a rappelé que le Think Tank a vu le jour grâce à la volonté des cadres du secteur public et privé, d’universitaires, d’entrepreneurs, d’étudiants, de ministres, de leaders d’opinions, de femmes et d’hommes.

Le Centre a pour missions spécifiques d’ « accompagner les États et Institutions dans leurs politiques de développement, de promouvoir l’étude prospective comme outil de développement, de promouvoir les modèles économiques africains qui fonctionnent, de faire des recommandations stratégiques sur les questions d’actualité à l’échelle nationale et internationale et enfin, de promouvoir des stratégies analytiques pour le long terme », a-t-il déclaré.

La conférence internationale inaugurale du centre d’études prospectives (CEP) avait pour thème, « la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) : un levier pour la sécurité alimentaire en Afrique ».

Elle a enregistré la présence du secrétaire général de la ZLECAF, Wamkele Mene, qui a salué la venue du Centre qui permettra d’avoir des analyses percutantes pour faire avancer le continent et s’est engagé à établir un partenariat entre les deux structures. La mise en œuvre réussie de la ZLECAF permettra à 30 millions de personnes de sortir de l’extrême pauvreté dont 12 millions en Afrique de l’Ouest, a-t-il indiqué.

Cette cérémonie inaugurale du centre a enregistré entre-autres la présence du Premier ministre du Luxembourg, Xavier Bettel (par visio-conférence) et de l’ex-Premier ministre du Bénin, Lionel Zinsou.

(AIP)

eaa/fmo