Cet article a été publié le: 8/07/21 9:52 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Perseus Mining Yaouré prépare les parties prenantes locales à comprendre le fonctionnement d’un CDLM

Bouaflé, 08 juil 2021 (AIP)- La société Perseus Mining Yaouré a initié, du mardi 6 au mercredi 7 juillet 2021, à la préfecture de Bouaflé, un séminaire sur les enjeux et défis de la mise en place d’un comité de développement local minier (CDLM).

Ce séminaire a vu la participation des autorités administratives, politiques et  techniques de Bouaflé, des membres du comité consultatif communautaire (CCC) du projet minier de Yaouré d’Angovia, des chefs, des présidents des jeunes et des femmes des villages impactés, des groupements et plateformes.

Selon le directeur département Santé, Sécurité, Environnement et Relations sociales de Perseus Mining Yaouré, Ettien Pascal, cette activité a pour objectif de sensibiliser ces acteurs locaux et régionaux sur les aspects légaux et réglementaires de la mise en place d’un CDLM, d’expliquer à ces derniers leur rôle, les défis et les enjeux liés au fonctionnement d’un CDLM ainsi que de renforcer davantage les compétences des membres du CCC .

Le séminaire a porté sur la présentation de l’Entreprise Perseus et de ses objectifs pour l’année 2021-2022, l’historique et le fondement juridique du CDLM en Côte d’Ivoire, les objectifs et missions assignés au CDLM, les différents acteurs et leur rôle au sein du CDLM ainsi que le partage d’expériences du fonctionnement de certains CDLM.

Les échanges qui ont suivi les exposés ont permis aux participants d’être éclairés sur le fonctionnement d’un CDLM et leur rôle en son sein.

Le directeur général par intérim, Jason Vossie, a exprimé ses attentes des participants notamment la bonne compréhension des enjeux liés à la mise en place d’un CDLM et de son fonctionnement. Il a souhaité que cet outil de développement qui va être installé les jours à venir soit bien géré pour le bien être des populations des villages impactés.

Jason Vossie a exhorté les populations à renforcer les liens de bon voisinage, de rapports cordiaux existants pour permettre à Perseus Mining Yaouré de travailler dans la quiétude, affirmant la volonté de la société de contribuer au développement de sa zone d’exploitation minière.

Le préfet de la région de la Marahoué, préfet du département de Bouaflé, Gonbagui Gueu Georges, a salué Perseus pour cette belle initiative et pour les autres actions sociales et de développement déjà  menées avant la mise en place du CDLM. Il s’agit, entre autres, du reprofilage des routes, de la formation des jeunes et de l’organisation d’une fête des mères.

Le préfet a engagé les élus, les cadres, les populations et toute l’administration à mettre tout en œuvre pour contribuer au maintien d’un climat social paisible, en vue de garantir les activités de Perseus mining Yaouré. Il a invité les membres du CDLM qui sera mis en place bientôt à la solidarité, à l’entente et à utiliser de façon rationnelle les ressources qui seront mises à leur disposition.

Perseus est une société australienne qui détient trois mines dans la zone ouest-africaine, soit une au Ghana et deux en Côte d’Ivoire. Son usine implantée en Angovia, dans la sous-préfecture de Bégbessou (département de Bouaflé), d’une capacité de production de trois millions de minerai, va donner six tonnes d’or par an. Elle a coulé son premier lingot d’or le 17 décembre 2020 et est entrée en production commerciale le 10 mars 2021.

Perseus Mining Yaouré a déjà mené des actions en faveur des populations de Bégbessou qui sont, entre autres, une opération de dépistage gratuit de la tension artérielle et du diabète, un concours inter-écoles “Top Ecolo school” visant à susciter au sein des écoles primaires les bonnes pratiques environnementales et d’hygiène et à encourager l’excellence à l’école ainsi que le reprofilage des routes.

(AIP)

ns/cmas