Cet article a été publié le: 9/12/20 20:03 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Perturbation du transport urbain à San-Pedro

San-Pedro, 09 déc 2020 (AIP)-Le transport urbain connaît une perturbation, depuis lundi 07 décembre 2020 à San-Pedro, suite à une opération de contrôle de la patente-transport de l’année 2020, obligeant les taxis communaux qui ne sont pas à jour vis-à-vis de l’administration fiscale à arrêter le service.

Depuis le début de l’opération, les taxis communaux sont devenus de plus rares dans les rues, la majorité ayant garé leurs véhicules de peur d’affronter les contrôleurs des services des impôts. Certains tentent de les contourner en essayant de circuler la nuit mais ils sont épinglés par les agents commis à la tâche qui se sont positionnés à des endroits stratégiques.

Le président de l’association des chauffeurs de San-Pedro, Koné Moussa, évoque la situation de crise sanitaire liée au coronavirus (COVID-19) et ses conséquences socio-économiques pour justifier ce retard de paiement des patentes. Il plaide pour une réduction de 50% des montants dus (120.000 F).

«Ils ne peuvent pas évoquer la crise sanitaire», a souligné le receveur principal des impôts de San-Pedro, Guéi Dagou. Il explique que les contribuables dont les propriétaires de taxis ont bénéficié d’un prolongement de l’échéance de paiement de leurs impôts dus jusqu’en juin, à cause de la crise sanitaire liée au COVID-19.

Pour ce qui concerne San-Pedro, depuis juin, l’Etat a levé les mesures barrières ayant un impact direct sur les activités. Depuis lors, les activités économiques et le transport urbain se déroulent normalement, a-t-il fait savoir.

«Certains ont garé parce qu’ils n’ont rien payé. Pour une question de justice, on ne peut pas accepter que certains payent et que les autres ne payent pas.», a lancé M. Guéi, invitant les propriétaires de taxis à se mettre en règle afin de permettre à leurs véhicules de circuler aisément comme ceux qui sont à jour.

Les montants de la patente varient en fonction du type de véhicule et du nombre de passagers. Les taxis communaux payent la somme 120.480F par an, a-t-il noté.

(AIP)

nbf/fmo