Cet article a été publié le: 14/08/22 5:58 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Plaidoyer pour la nomination du nouveau sous-préfet de Fagnampleu

Man, 14 août 2022 (AIP)-La mutuelle pour le développement de la sous-préfecture de Fagnampleu (MUDEFA), dans le département de Man, plaide « pour qu’enfin soit nommé » par le président Ouattara, son nouveau sous-préfet pour qui, le local d’administration est « déjà réalisé et près a accueillir son locataire ».

« Vous savez depuis 2010 Fagnampleu a été érigé en sous-préfecture. Aujourd’hui, avec la célébration de l’an 62 de l’indépendance de notre pays sur nos terres, c’est l’occasion pour nous de demander au président Alassane Ouattara, notre sous-préfet tant recherché. Le bureau de l’autorité a été déjà réalisé et près à accueillir son locataire », a indiqué le président de la MUDEFA, Sahi Venance Fagnan, dimanche 7 août 2022, lors des festivités marquant l’an 62 de l’accession à l’indépendance de la Côte d’Ivoire, organisée à la place publique du village.

M. Sahi dit fonder son espoir sur les autorités du Tonkpi, en particulier le sous-préfet central de Man, Djéhéré Gervaise, pour faire aboutir ce plaidoyer afin que « la longue attente » de la communauté villageoise devienne réalité.

L’arrivée du sous-préfet de Fagnampleu va contribuer à coup sûr à booster le développement de la nouvelle sous-préfecture qui dispose déjà de quelques infrastructures notamment, un marché couvert, un dispensaire et bien d’autres projets en cours de réalisation, finit par se convaincre le président de la MUDEFA.

Il a appelé à la cohésion entre fils et filles du village pour donner chance à Fagnampleu de présenter un autre visage de développement. « Mon objectif aujourd’hui c’est qu’il y ait l’entente, parce que s’il n’y a pas d’entente, il n’y a pas de développement », a conclu son président.

(AIP)

ebd/fmo