Cet article a été publié le: 2/03/22 16:23 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Plaidoyer pour la subvention des cantines scolaires par les collectivités territoriales

Bouna, 02 mars 2022 (AIP)- Le coordonnateur régional des cantines du Bounkani, Coulibaly Adama, plaide auprès des décideurs pour qu’il dispose d’une ligne budgétaire au niveau des mairies et  conseils régionaux pour l’approvisionnement des cantines scolaires en vivres.
M. Coulibaly a lancé ce plaidoyer au cours d’un entretien avec l’AIP, lundi 28 février 2022. Son cris de cœur fait suite à l’insuffisance des apports des groupements agricoles mobilisés autour des cantines. Les cantines, finalement livrées à elles-mêmes dans ces localités, peinent à fonctionner.
En plus, il signale que l’apport du gouvernement en vivres au niveau des cantines ne couvre que 18 jours de fonctionnement sur un total de 120 jours prévus.
Pour combler ce gap, le coordonnateur régional des cantines préconise l’inscription d’une ligne budgétaire au niveau des collectivités territoriales pour que les 102 jours restants soient pris en compte afin de garantir la continuité de l’alimentation chez les élèves.
Pour lui, cette mesure règlera la question de l’approvisionnement en vivres et permettra non seulement le maintien des enfants à l’école mais  contribuera surtout à de meilleurs résultats scolaires.
Au total, 32 cantines scolaires sont subventionnées par le gouvernement dans la région du Bounkani. Elles enregistrent 4006 rationnaires sur un effectif de 8056 élèves.
(AIP)
on/ad/fmo