Cet article a été publié le: 20/12/20 10:13 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Plaidoyer pour l’application des nouveaux mécanismes d’enregistrement des naissance et décès dans le Bounkani

Bouna, 20 déc 2020 (AIP)-Un plaidoyer a été initié lundi 14 décembre 2020 auprès des officiers d’état civil du Bounkani pour la prise en compte des nouveaux mécanismes d’enregistrement de naissance et de décès.

Les nouveaux mécanismes d’enregistrement des naissance et décès sont un projet du  ministère de la Santé lancé au cours des deux dernières années pour améliorer le niveau et la qualité des fichiers de l’état civil, a expliqué le point focal du projet enregistrement des naissances et décès au ministère de la Santé de l’Hygiène publique, Dr Toa Bi Irié Laurent.

Ce projet est destiné à faciliter la déclaration, dans les délais, des naissances et des décès enregistrés dans les structures sanitaires, de même que la conservation des données relatives aux naissances par les mères.

Il s’agit donc de faire un plaidoyer auprès des autorités judiciaires, préfectorales, et municipales pour instaurer cette nouvelle mesure au niveau du Bounkani.

”L’implication de ces derniers est importante, car ils seront la cheville ouvrière et décideurs de l’applicabilité de cette nouvelle mesure” a précisé Dr Toa Bi.

(AIP)

on/gak/ask