Cet article a été publié le: 25/03/21 20:31 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Plus de 1000 enfants victimes de traite secourus en Côte d’Ivoire en 2020 (Police criminelle)

Abidjan, 25 mars 2021 (AIP) – Le sous-directeur de la lutte contre le trafic d’enfants et de la délinquance juvénile à la direction de la police criminelle, Zaka Luc, a fait savoir jeudi 25 mars 2021, que ce sont 1.093 enfants victimes de la traite qui ont été secourus au cours de l’année 2020 et près de 97 trafiquants ont été mis à la disposition du parquet.

« Nous continuons toujours de lutter contre le phénomène qui existe vraiment. Aujourd’hui, avec la décentralisation de l’antenne qui nous donne six antennes à l’intérieur du pays (Bondoukou, Man, Bouaké, Korhogo, Soubré et San-Pedro), nous luttons efficacement contre ce phénomène pour que nous puissions l’éradiquer ou le réduire d’ici quelques temps de façon maximale », a déclaré le commissaire Zaka, au cours d’une cérémonie de remise officielle d’enfants burkinabè victimes de traite à leurs autorités, à Abobo (Abidjan).

Il a aussi révélé qu’il a été appelé par le préfet d’Abengourou qui l’a informé qu’un car togolais a été intercepté où il y a huit mineurs, ajoutant que l’enquête se poursuit.

L’équipe du commissaire Zaka Luc  a été sollicitée début février 2021, pour son expertise, pour une enquête concernant un car intercepté au niveau du corridor d’Aboisso avec à son bord 19 enfants.

A l’issue de l’enquête, il s’est avéré que ces enfants avaient déjà travaillé dans une mine artisanale au niveau de Korhogo et devraient aller travailler dans une autre mine et même dans des plantations agricoles.

Quatre d’entre eux étaient des trafiquants et ont été mis à la disposition du parquet d’Aboisso. Les mineurs ont été envoyés Centre de transit de l’ONG Côte d’Ivoire Prospérité pour leur prise en charge.

(AIP)

ena/tm