Cet article a été publié le: 21/01/23 10:01 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Plus de 2.500 milliards FCFA investis dans les infrastructures routières en 2022 (Ministre)

Abidjan, 21 jan 2023 (AIP)- Le ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier, Amédé Kouakou, a relevé vendredi 20 janvier 2023 à Abidjan, que l’Etat a consenti un investissement de 2.500 milliards FCFA dans les infrastructures routières en 2022.

S’exprimant lors d’une cérémonie de présentation des vœux du nouvel an de ses collaborateurs, il a noté que certains de ces projets ont été livrés et d’autres sont en cours d’exécution.

Le ministre s’est réjoui, entre autres, de l’inauguration de l’autoroute Yamoussoukro – Tiébissou, le 16 décembre 2022, de la mise en service en 2022 du poste de péage de l’autoroute Abidjan – Grand-Bassam, de la poursuite des grands chantiers tels que l’autoroute Tiébissou – Bouaké, des 4ème et 5ème ponts d’Abidjan, de la périphérique Y4, des sorties Est et Ouest, de la réhabilitation de La Côtière et bien d’autres chantiers.

Amédé Kouakou a salué l’adoption par l’Assemblée nationale, du projet de loi relatif à la classification et l’immatriculation du réseau routier, de même que la signature par le chef de l’Etat, du décret fixant les conditions d’installations des réseaux dans le domaine public, et plusieurs autres communications en conseils des ministres. Tous ces projets ont permis de créer plus de 15.000 emplois cumulés en 2022 sur l’ensemble des chantiers.

Pour l’année 2023, les interventions porteront sur la poursuite des travaux d’aménagement et de bitumage des 1.922 kilomètres de routes neuves et le renforcement d’environ 1.000 km de routes revêtues.

En outre, lors de cette cérémonie, le ministre a remis 21 véhicules aux directeurs régionaux et territoriaux, pour leur permettre de jouer pleinement leur rôle dans le suivi de tous les importants projets et dans la gestion des situations urgentes de coupures des routes, de divers travaux manuels de débroussement et de nettoyage des abords des routes et de curage des ouvrages hydrauliques. Il a rassuré que des dispositions sont en cours pour équiper tous ces responsables en engins roulants.

Pour l’amélioration des conditions de vie de ses collaborateurs et réduire le départ massif des jeunes cadres de son département vers d’autres ministères ou le secteur privé, le premier responsable de l’Equipement et de l’Entretien routier a promis de tout mettre en œuvre pour le paiement effectif en 2023, de primes à l’ensemble des agents.

« J’ai bon espoir que cette année 2023 verra le début du paiement de cette prime de motivation. Je puis vous rassurer de mon entière détermination à œuvrer l’aboutissement de ce projet commun », a-t-il dit.

Au nom de l’ensemble des responsables du ministère, le directeur des Infrastructures routières, Kouakou Germain, a fait savoir que le Fonds d’entretien routier (FER) a décaissé au titre des années 2020, 2021 et 2022, un montant d’environ 641,5 milliards FCFA.

Ce montant a permis le nettoyage courant des abords des routes revêtues, le traitement d’urgence de plus de 2.000 points critiques en régie, le traitement d’environ 900 km de routes rurales pour la sécurisation de la zone Nord-Est et les travaux de répartition de surface des routes revêtues en régie avec une moyenne annuelle de 22.500 m2 , et le payement d’une bonne partie de la dettes aux fournisseurs.
(AIP)
bsp/cmas