Cet article a été publié le: 5/08/21 8:22 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Plus de 200 césariennes en deux mois au service de chirurgie gynéco-obstétrique du CHU de Yopougon

Abidjan, 05 août 2021 (AIP)- Plus de 200 césariennes ont été enregistrés en deux mois au service de chirurgie gynéco-obstétrique délocalisé au bloc de la Formation sanitaire urbaine et communautaire (FSUCOM) de Wassakara, en raison de la réhabilitation en cours du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Yopougon.

Au total, 201 césariennes ont été enregistrées sur 221 interventions. Près de 30 parturientes en situation de détresse, appelé dans le jargon médical des « échappées belles » y ont également eu la vie sauve, a confié le chef dudit service, Dr Appolinaire Horo, lors de la visite du ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Pierre Dimba, mardi 04 août 2021.

Dr Horo a également exposé les besoins urgents de son service notamment des ressources humaines pour étoffer l’équipe sur place, du matériel tel que la buanderie et un second autoclave pour le bloc, des tables de réanimation, des lits d’hospitalisation et des téléphones pour une meilleure communication entres les urgences obstétricales.

Le ministre de tutelle, Pierre Dimba a salué la qualité du travail qui se fait dans ce service de chirurgie gynéco-obstétrique délocalisé et fonctionnel depuis deux mois. Un centre qui permet de décongestionner les CHU d’Angré et de Cocody et de recevoir des patients de la périphérique, a-t-il reconnu. Il a encouragé la poursuite des travaux tout en promettant de faire face à certaines urgences évoquées plus haut.

Le directeur général du CHU de Yopougon en cours de réhabilitation, Dr Deka Paulin s’est dit heureux de recevoir les félicitations du ministre. Il promet de tout mettre en œuvre pour maintenir la barre à travers l’ouverture dans les jours à venir d’autres services délocalisés un peu partout dans la commune.

Le président du conseil d’administration de la FSUCOM, Ouattara Clément, a plaidé pour l’obtention d’une ambulance en vue de faciliter les évacuations, le transport du sang et bien d’autres courses. Il a également demandé des ressources additionnelles pour faire l’entretien du groupe électrogène en vue de faire face aux coupures intempestives d’électricité.

(AIP)

bsb/fmo