Cet article a été publié le: 10/10/20 10:09 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Plus de 400 jeunes du N’zi reçoivent des chèques pour leur autonomisation

Dimbokro, 10 octobre 2020 (AIP) – Au total 450 jeunes de la région du N’zi ont bénéficié de chèques d’un montant global de 300 millions francs CFA dans le cadre de « l’opération Agir 3 pour les jeunes » pour le financement de leurs projets, vendredi 9 octobre 2020, à Dimbokro.

Cette cérémonie était relative à l’étape du N’zi des échanges de proximité avec les jeunes sur l’ensemble du territoire national dénommés « Les Rendez-vous avec les jeunes » initiés par le ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Touré Mamadou, pour mieux communiquer sur les actions du gouvernement.

Soutenu par le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly et le secrétaire d’Etat en charge du Logement social, Koffi N’guessan Lataille, Touré Mamadou a exhorté les bénéficiaires à utiliser à bon escient ces sommes qui leur permettront d’être autonomes en menant leurs activités dans les secteurs notamment du commerce, du transport, de l’artisanat, de l’agriculture et de l’élevage.

M. Touré, qui a exprimé sa satisfaction de voir les jeunes présents nombreux à ces échanges, a fait remarquer qu’il serait impossible de mener les activités dans un environnement de violence et de conflit. Il les a invités à s’inscrire dans une culture de paix et de non-violence en évitant de s’impliquer dans la violence surtout en cette période électorale.

Dans sa volonté de renforcer le dispositif de prise en charge des jeunes sur le marché du travail et de faciliter leur accès aux opportunités d’emplois, l’Etat a ouvert des guichets emplois jeunes. Elle s’inscrit dans une stratégie globale cohérente au service d’une prise en charge efficace du jeune demandeur d’emploi, dans le respect des principes d’égalité, d’accès pour tous et de gratuité des prestations offertes par le service public de l’emploi.

Des échanges avec les membres du gouvernement qui ont mis fin à la rencontre, ont permis de mieux appréhender les préoccupations des jeunes de la région du N’zi.
(AIP)
ik/fmo