Cet article a été publié le: 29/03/21 15:13 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Plus de deux milliards pour les investissements en 2021 dans la Nawa

Soubré, 29 mars 2021 (AIP)- Le Conseil régional de la Nawa prévoit de consacrer plus de deux milliards FCFA aux investissements dans son budget primitif 2021 adopté lors de sa première session ordinaire tenue, vendredi 26 mars à Soubré en présence du premier vice-président, Ibrahima Kourouma.

Les conseillers régionaux ont adopté le projet de budget primitif de l’année 2021 qui s’élève à 3 339 232 000 FCFA dont plus de deux milliards de FCFA consacrés à l’investissement. Il est en hausse de 14,02% par rapport à celui de l’exercice 2020.

Les dépenses prioritaires sont allouées à la construction d’écoles, de centres de santé intégrés, de logements sociaux, de collèges et d’équipements en tables-bancs. Selon Ibrahima Kourouma, la définition de ces secteurs entre dans la politique d’accès à l’éducation et à la santé pour tous, initiée par le conseil régional de la Nawa sous l’impulsion du ministre Alain-Richard Donwahi.

Il y a aussi la construction du parking payant et des marchés modernes, le développement des infrastructures économiques se révèle être primordial.

Par ailleurs les conseillers régionaux ont statué sur le projet de taxes régionales de l’exercice 2021.  Ces recettes ont pour objectif d’accroître les sources de financement pour les projets du Conseil Régional de la Nawa. Elles prennent en compte les services de collectivités, les services économiques et le patrimoine immobilier.

Ils ont approuvé la gestion budgétaire du président Donwahi durant l’exercice 2020. Dans ce cadre, les dépenses d’investissement ont été exécutées à hauteur de 554 305 304 F CFA, soit un taux de 29.55 %, comparativement aux 48.71 % de 2019.

Ce faible taux s’explique principalement par les difficultés de mise en œuvre de certains anciens projets, dont les reports de crédits constituent un boulet pour la région, a expliqué le directeur des services comptables et financiers du conseil régional de la Nawa.

Alain-Richard Donwahi a exigé la résiliation des marchés afférents à ces opérations en souffrance, en vue de leur réattribution à d’autres opérateurs plus réactifs.

Le budget primitif de l’année 2021 a été élaboré conformément aux projets du Conseil Régional de la Nawa contenus dans le programme triennal 2021-2023 adopté le 17 novembre dernier.

(AIP)

km/ask