Cet article a été publié le: 8/10/20 9:26 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Présentation aux sénateurs des dispositions de la HACA pour une meilleure couverture de la présidentielle du 31 octobre

Yamoussoukro , 8 oct 2020 (AIP) – Le président de la haute autorité de la communication audiovisuelle, Me Réné Bourgoin a présenté aux sénateurs réunis à Yamoussoukro le mercredi 8 octobre 2020 les principales dispositions qui vont guider la couverture de la présidentielle du 31 octobre prochain par les médias audiovisuels.

Ce sont au total cinq grandes mesures que la HACA  a arrêtées en vue d’assurer l’impartialité des organes de production et de diffusion d’informations en cette période particulière de la vie de la nation.

Conformément à l’article 30 du Code électoral «  pendant la période de la campagne électorale, les candidats retenus ont un égal accès aux organes officiels de presse et de production d’informations numériques ainsi qu’aux médias du secteur public de la communication audiovisuelle », a précisé l’hôte des sénateurs avant de lever un coin de voile sur ces cinq principales mesures  adoptées par son institution.

Il s’agit notamment en ce qui concerne les médias de service public de l’obligation faite de veiller à un accès équitable à leurs antennes, des candidats, des partis, groupements politiques et organisations qui les soutiennent, ainsi qu’au respect des principes du pluralisme des courants d’opinion et de l’équilibre de l’information à compter de la publication de la liste définitive des candidats par le conseil constitutionnel.

Ces dispositions restent également valables pour les radios et télévisions privées commerciales.

Le premier responsable de la HACA a fait savoir qu’une cellule de veille a été mise en place pour s’assurer du respect des mesures arrêtées afin d’assurer l’équité pour tous lors des joutes électorales très attendues par les populations ivoiriennes.

« Une Cellule de veille est mise en place au sein de l’institution de régulation, avec pour mission, notamment le visionnage des Prêts à Diffuser (PAD) des candidats pour s’assurer de leur conformité aux critères définis et à la réglementation en vigueur, l’établissement d’un chronogramme de rencontre avec les acteurs impliqués dans le processus électoral. Cette cellule assure par ailleurs une mission de veille électorale. Bien entendu, il sera arrêté également l’ordre de diffusion des PAD et de l’émission spéciale ‘ Face aux Électeurs’ », a déclaré M. Bourgouin.

Il faut signaler qu’après tirage au sort c’est le candidat Bédié Konan Aimé Henri qui passera en première position suivit respectivement des candidats Kouadio Konan Bertin, Affi N’guessan et Alassane Ouattara. Quant à l’émission « Face aux Electeurs » c’est le candidat Alassane Ouattara qui passera en première position suivit respectivement des candidats Affi N’guessan, Kouadio Konan Bertin et Bédié Konan Aimé Henri.

(AIP)

gso/tm