Cet article a été publié le: 1/11/20 8:34 GMT

Côte d’Ivoire-AIP / Présidentielle 2020 : des incidents isolés enregistrés dans le Bas Sassandra

San-Pedro, 1er nov 2020 (AIP) – Le superviseur de la Commission électorale indépendante (CEI) en charge des régions de San-Pedro, Gboklè, Nawa et des Etats-Unis, Marguerite Yolibi Koné, a annoncé, samedi 31 octobre 2020, à San-Pedro, à la fermeture des bureaux, que le scrutin présidentiel s’est déroulé dans un environnement relativement calme dans le Bas Sassandra, avec quelques incidents assez isolés.

Mme Yolibi Koné a fait le point du déroulement du scrutin présidentiel, au groupe scolaire du quartier Cité où s’est tenue la compilation des résultats des bureaux de vote du département de San-Pedro, annonçant que ces incidents ont eu lieu à Gabiadji, Grand-Bereby, Guiririé (région de Gboklè) et dans la Nawa (Méagui, Dabouyo et Buyo).

Quatre bureaux de vote au niveau de Gabiadji et un lieu de vote de Grand-Bereby ont été attaqués par des inconnus. Ils ont emporté quatre urnes sur huit à Grand-Bereby. Les quatre autres ont été sauvés et le dépouillement s’est fait dans les locaux de la gendarmerie, a-t-elle expliqué.

Concernant la région de Gboklè, a poursuivi Mme Yolibi Koné, tous les bureaux de vote avaient ouvert le samedi matin sauf huit qui étaient restés fermés à Sago, Akpadou et Guiririé. On déplore une attaque de quatre bureaux de vote à Guiririé par des inconnus qui proviendraient de Méagui.

Au niveau de la Nawa, des pertes matérielles ont été enregistrées, samedi, au niveau de Méagui, Dabouyo et Buyo, suite à des incidents et des barricades empêchant l’accès à certains villages. Les agents électoraux de Dabouyo ont été invités à replier sur Guéyo pour la compilation.

Deux jours avant le scrutin, la Commission électorale locale de Lilyo (dans la Nawa)a été incendiée. Tous les documents électoraux (bulletins de vote et listes électorales) ont été réimprimés et les électeurs ont pu accomplir leurs droits de vote, a fait savoir le commissaire CEI.  «On peut dire que globalement tout s’est bien passé», a-t-elle conclu.

(AIP)

nbf/kam