Cet article a été publié le: 21/10/20 14:53 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : des opposants ivoiriens sollicitent une médiation internationale

Abidjan, 21 oct 2020 (AIP)- Des leaders de partis de l’opposition réunis au sein de l’Alliance des forces démocratiques de Côte d’Ivoire (AFD-CI) sollicitent une médiation internationale dans la résolution de la crise liée à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 en Côte d’Ivoire.

« Au nom de la plateforme des leaders de l’opposition, je sollicite la médiation de l’Union africaine et de l’Organisation des Nations-Unies pour renouer le dialogue. Que l’ONU soit résolument au côté du peuple ivoirien afin d’arrêter le processus électoral », a déclaré le porte-parole de la plateforme, Pascal Affi N’guessan lors d’une conférence de presse, mercredi 21 octobre 2020 à la maison du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) à Cocody, alors qu’une rencontre était prévue le même jour dans l’après-midi entre le Premier ministre et les partis de l’opposition.

Ouverte à la négociation et à la facilitation internationale, l’opposition se refuse désormais tout dialogue avec un « quelconque » membre  du gouvernement ivoirien, a poursuivi M. Affi.

Elle estime que  la médiation menée par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) , appelant à reconsidérer le mot d’ordre de boycott du processus électoral et de désobéissance civile est « un échec ».

Pascal Affi N’guessan, par ailleurs président du Front populaire ivoire (FPI), membre de ladite plateforme a appelé les militants des partis de l’alliance à rester actifs dans la désobéissance civile pour faire barrage à la bonne tenue des échéances électorales.

Des foyers de tensions avec de nombreux dégâts matériels sont à déplorer dans certaines localités du pays. Malgré tout, la campagne électorale se poursuit avec les candidats Alassane Ouattara du RHDP et Kouadio Konan Bertin dit KKB, indépendant.

(AIP)

bsb/tm