Cet article a été publié le: 30/10/20 14:41 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Des organisations syndicales suggèrent la création d’un cadre de concertation nationale

Abidjan, 30 oct 2020 (AIP)- La Confédération générale des travailleurs de Côte d’Ivoire (CGST-CI), la Fédération des syndicats autonomes de Côte d’Ivoire Confédération générale (FESCI-CG) et Dignité souhaitent voir se créer « un cadre de concertation nationale » et d’échanges regroupant le président de la République, Alassane Ouattara, le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la paix (RHDP) et les partis de l’opposition et toutes les couches sociales, dans le cadre de l’élection présidentielle.

Au nom des trois organisations syndicales, le secrétaire général de la FESACI-CG, Dr Mamadou Traoré, a fait cette proposition, jeudi 29 octobre 2020, lors d’une conférence de presse animée à Cocody, en présence du secrétaire général de la CGST-CI, Théodore Gnagna Zadi.

« Nous centrales syndicales, conscientes de notre rôle de porte voix des travailleurs, de régulateur social et par delà, des populations, réitérons avec force notre appel à l’ouverture pressante du dialogue à travers une concertation nationale en vue d’une élection inclusive, transparente et crédible, gage d’une paix durable », a déclaré Dr Mamadou Traoré.

Pour Dr Traoré, cette concertation nationale a pour objectif d’établir un nouveau pacte politique qui prend en compte toutes les préoccupations qui font l’objet de conflit actuel et un nouveau contrat social. Les trois centrales syndicales ont affirmé également leur disponibilité à jouer le rôle de facilitateur entre les parties, pour éviter l’enlisement de la crise.

« Nous invitons les travailleurs dans cette période délicate que traverse notre pays, à faire preuve de retenue et à privilégier leur sécurité sur toute autre action », a conclu le secrétaire général de FESACI-CG.

(AIP)

tg/nmfa/cmas