Cet article a été publié le: 5/11/20 17:57 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : L’APD appelle la classe politique au dialogue

Abidjan, 05 nov 2020 (AIP)-L’Ong Agir pour la paix et le développement (APD) appelle la classe politique à opter le plus tôt possible pour la voie du dialogue, au risque d’un enlisement de la situation qui pourrait déboucher sur des évènements conflictuels comme en 2011.

Selon ce mouvement de paix dans un communiqué transmis à l’AIP,  après les résultats de l’élection présidentielle de la Commission électorale indépendante (CEI) donnant vainqueur le président de la République Alassane Ouattara au terme du scrutin du 31 octobre 2020, un mouvement porté par la coalition de l’opposition a créé un Conseil national de transition (CNT) dirigé par l’ex-président Henri Konan Bédié.

Face à cette situation, l’APD précise qu’il appartient de façon spécifique aux tenants du pouvoir, de créer les conditions facilitant l’instauration du cadre de rencontre et de discussions fructueuses, et à l’opposition de se rendre disponible à la participation effective,  à la  réalisation du cadre suprême de conciliation et de concorde en vue de l’instauration d’une paix durable dans le pays.

A cet effet, toutes les voix significatives devraient apporter leurs contributions, à l’instar de l’ex-chef d’État Laurent Gbagbo ayant préconisé,  la négociation, au cours d’un entretien médiatisé  le jeudi 29 octobre 2020 sur Tv5 Monde.

«Un discours qui a, certes contribué à deux jours des élections, à apaiser les tensions sans pour autant stopper le flot d’incidents qui se répandent sur le territoire national », a précisé le président de l’APD, Komenan Maurille.

Car, a-t-il prévenu, les populations sont déjà sérieusement éprouvées et la plupart souhaitent une fin rapide de la spirale de mésentente, afin de retrouver leur train de vie normal.

(AIP)

bsp/fmo