Cet article a été publié le: 17/10/20 10:39 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Plaidoyer pour l’implication des personnes en situation de handicap dans le processus électoral

Dabou, 17 oct 2020 (AIP)- Le coordinateur du Comité national des personnes en situation de handicap (CONAPESHE), Kouassi Kouadio Alfred,  plaide auprès de  la Commission électorale indépendante (CEI) pour la prise de dispositions afin de briser les barrières qui empêchent les personnes vivant en  situation d’handicap de prendre part au processus électoral.

M. Kouassi s’exprimait lors d’une rencontre initiée par l’Observatoire ivoirien des personnes et des enfants en situation de handicap (OIPESH), financée par le Programme des Nations unies pour le développement ( PNUD) et organisée vendredi 16 octobre 2020 au centre culturel de Dabou.

Le coordonnateur national a évoqué des barrières d’accès à l’information avec l’absence de traducteur en langage des sourds, muets et aveugles pour la compréhension du processus et aussi des messages des candidats. Il s’agit également des barrières pour faciliter l’accès aux différents bureaux de votes.

“Nous sommes là pour vous sensibiliser à l’effet de jouir et d’exercer votre droit de vote reconnu. En cas de difficultés, nous remontons l’information au niveau du partenaire pour que la CEI soit informée et que des solutions soient trouvées. Ce qui nous intéresse, c’est qu’un nombre important de personnes en situation de handicap prenne part au processus électoral”, a-t-il indiqué.

Selon Kouassi Kouadio Alfred, l’action du CONAPESHE dans le processus électoral a déjà permis l’enrôlement de plus de 220 000 personnes en situation de handicap. Il vise ainsi l’inclusion de plus 400 000 Ivoiriens en situation de handicap en âge de voter.

(AIP)

bec/tad/cmas