Cet article a été publié le: 31/10/20 12:01 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Un journaliste de l’AIP agressé à Bettié par des manifestants “anti 3è mandat” 

Abengourou, 31 oct 2020 (AIP) – Le correspondant de l’Agence ivoirienne de presse (AIP) à Bettié (Est, région de l’Indénié-Djuablin), une localité située à 90 km d’Abengourou, a été physiquement agressé samedi 31 octobre 2020 par des manifestants “anti troisième mandat”, alors qu’il faisait un reportage sur le déroulement du scrutin présidentiel.

Négui Gbéké Kévin Boris se trouvait devant les locaux de la Commission électorale indépendante (CEI) où des manifestants de l’opposition sont venus en grand nombre saccager et y mettre le feu.

« J’ai voulu prendre une photo quand un des manifestants s’est jeté sur moi. Il m’a porté main, déchiré mon tee-shirt, détruit mon badge et ma carte de presse », a raconté le journaliste de l’AIP.

Selon le correspondant local, un autre manifestant s’apprêtait à l’assommer avec le frein d’une moto quand un gendarme s’est promptement interposé pour l’extraire avant de le mettre en sécurité dans les locaux de la Gendarmerie de Bettié.

À Bettié, le scrutin présidentiel n’a pas démarré. Les manifestants “anti troisième mandat” ont incendié tout le matériel de vote et empêché l’ouverture des bureaux de vote.
(AIP)
nam/cmas