Cet article a été publié le: 16/10/20 9:11 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielles 2020: Le Médiateur de la République lance un appel pour une campagne apaisée

Abidjan, 16 oct 2020 (AIP)- Dans une déclaration publiée jeudi 15 octobre 2020 dont copie a été transmise à l’AIP, le Médiateur de la République, Adama Toungara, a lancé un appel à tous les acteurs de la vie politique ivoirienne à œuvrer pour une campagne électorale apaisée et un scrutin sans violence.

« Au moment où s’ouvre la campagne électorale, je lance un appel à tous les acteurs de la vie politique ivoirienne à œuvrer pour une campagne électorale apaisée et un scrutin sans violence », écrit-il.

Le Médiateur de la République encourage les Autorités à prendre les mesures nécessaires pour contribuer à un climat électoral apaisé en garantissant aux candidats, à leurs militants et  sympathisants des conditions de sécurité pour tous, de nature à prévenir toute sorte de violence.

Il invite les candidats en compétition, à cultiver la tolérance, la courtoisie et le bon ton dans les discours pendant la campagne électorale, à bannir les actes et autres comportements  susceptibles de porter atteinte à la paix et à l’unité de la Nation. Il exhorte également les candidats à privilégier les recours légaux prévus par la législation électorale pour exprimer d’éventuels désaccords.

Adama Toungara appelle les partis politiques, leurs militants et sympathisants, à une campagne électorale apaisée et respectueuse du jeu démocratique. « La démocratie doit s’exprimer dans le respect de l’autre. Et respecter le choix de l’autre, c’est garantir à notre pays, une paix durable », indique-t-il.

Le Médiateur de la République demande aux journalistes et autres professionnels des médias de faire preuve de responsabilité dans le traitement des informations relatives à la campagne électorale et de s’abstenir de tout traitement de l’information susceptible d’inciter à la haine, au tribalisme et à la violence.

« Ivoiriennes, Ivoiriens, nous avons en mémoire l’histoire récente de notre pays marquée par la crise post-électorale qui a fait plusieurs milliers de morts  et a exacerbé les tensions de cohabitation au sein des communautés dans différentes parties du territoire national. Agissons donc ensemble pour une élection présidentielle paisible afin de préserver les acquis de développement de notre pays », conclut Adama Toungara.

Le 31 octobre 2020, les Ivoiriens se rendront aux urnes pour l’élection présidentielle. Ils devront choisir entre quatre candidats, à savoir Alassane Ouattara (RHDP), Henri Konan Bédié (PDCI-RDA), Pascal Affi N’Guessan (FPI) et Kouadio Konan Bertin (Indépendant).

(AIP)

gak/cmas