Cet article a été publié le: 15/10/20 8:44 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Projet PDC-ID: une nouvelle planification du programme de travail du budget annuel 2021 souhaitée

Abengourou, 15 oct 2020 (AIP) – Le comité d’orientation et de pilotage (COP) du Projet de développement des chaînes de valeur dans la région de l’Indénié-Djuablin (PDC-ID) a souhaité, mercredi 14 octobre 2020 à Abengourou, l’actualisation de la planification du Programme de travail du budget annuel (PTBA) 2021 pour tenir compte des activités réalisables en 2021 avec un chronogramme d’activité à réaliser jusqu’en 2023.

Mis en œuvre en février 2017 pour une durée de trois ans jusqu’au 30 juin 2020, le PDC-ID a été prorogé au 31 décembre 2021. Toutefois, le projet affiche au 30 septembre 2020, un taux d’exécution de 7,3 %.

Au terme d’une session présidée par le préfet de région, Fadi Ouattara, sur l’examen de l’état d’avancement de la mise en œuvre des recommandations de le COP en janvier 2020, et de validation PTBA 2021 du PDC-ID, le COP et le comité technique régional (CTR) ont recommandé la mise en place d’un dispositif informatisé de suivi entre le projet et la BAD et de préparer la revue à mi-parcours avec le bailleur de fonds.

Les participants ont préconisé la prise en compte des taxes et frais de douanes, le suivi trimestriel des activités du projet avec le contrôleur financier, l’Agent comptable et le coordonnateur. Pour une meilleure exécution du PDC-ID, il a été recommandé de former les acteurs, l’agent comptable, le contrôleur financier, l’équipe de coordination du projet (ECP) et les marchés publics sur la réforme budgétaire et sur la gestion des projets agricoles.

Il a été demandé à l’ECP de renforcer la communication entre les acteurs intervenant dans le projet, de documenter suffisamment les difficultés rencontrées avec les partenaires financiers pour les transmettre à la hiérarchie et de mettre à disposition du projet, les procédures du contrôle financier et de l’Agent comptable, mais également de céder le matériel aux bénéficiaires ayant libéré leur contribution.

Le coordinateur du PDC-ID, Dogbo Meli Louis, a exhorté les parties prenantes à faire appliquer les recommandations pour que le projet s’exécute dans la transparence et que le bailleur la BAD puisse accorder son avis de non-objection de sorte que les activités sur le terrain s’exécutent immédiatement pour le bienêtre des populations.

Le PDC-ID a pour objectif de contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle et la création de la richesse, accroitre le revenu des acteurs de la chaîne des valeurs retenues.

(AIP)
nam/cmas