Cet article a été publié le: 20/09/20 10:45 GMT

Côte d’Ivoire – AIP/Promotion du droit de la femme: les médias doivent donner davantage la parole aux religieux (Expert)

Abidjan,  20 sept 2020 (AIP)-  Le journaliste expert-consultant Lucien Houedanou invite les médias confessionnels  à donner davantage la parole aux religieux qui sont favorables à la promotion des droits des femmes.

« En ce qui concerne les médias, ce que je proposerai comme changement possible, c’est que les médias, puissent donner  davantage la parole aux religieux,  aux laïc et aux croyants  qui sont favorables  aux renforcements des droits et à la promotion des droits des femmes », a déclaré vendredi, Lucien Houedanou, lors d’un  atelier sur la place des femmes et des discours religieux dans les médias,  à l’Institut des sciences et  techniques de la communication (ISTC).

Pour le consultant, donner la parole aux guides religieux peut « faire tomber les interprétations rétrogrades des livres saints ou de la doctrine  religieuse ».

Il a également invité les journalistes “à multiplier et à assurer la régularité des articles et les émissions qui valorisent les droits des femmes”.

Aux responsables des médias confessionnels, il a suggéré le respect de l’égalité des chances, aussi bien dans le recrutement que dans la promotion du personnel des médias confessionnels.

Cet atelier qui s’est tenu du jeudi 17 au vendredi 19 septembre 2020, et placé sous le thème “Réunion nationale sur le cadre légal des médias  religieux et les discours religieux sur les femmes dans les médias en Côte d’Ivoire”, avait pour objectif d’amener les journalistes, les religieux, les ODDF à s’entendre pour promouvoir un discours médiatique favorables aux droits des femmes, précise-t-on.

Les participants lors de l’atelier

Le projet « Femme : Occupez les médias (FOM) qui a une durée de 4 ans (2016 – 2020) est un projet de l’Institut Panos Afrique de l’Ouest (IPAO), dont l’objectif est « d’appuyer les professionnels des médias ainsi que les organisations de défenses des droits des femmes à promouvoir la participation politique des femmes et  à prévenir les violences qui leurs sont faites ».

Financé  par le ministère des Affaires Etrangères des pays bas, dans quatre pays d’Afrique de l’Ouest entre autres la Côte d’Ivoire, le Niger, le Sénégal et le Mali, ce projet vise à promouvoir un environnement légal et règlementaire sensible au genre.

Dans le paysage des médias l’on dénombre 18 médias confessionnels, dont 33, 33 sont des radios catholiques, 33,33 % des radios musulmanes, 27, 79% pour les protestants et 5,5 % pour l’église méthodiste.

(AIP)

apk/tm