Cet article a été publié le: 24/06/21 18:56 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Promotion d’une semoule à base de banane plantain à Abengourou

Abengourou, 24 juin 2021 (AIP)- Une semoule fabriquée à base de la banane plantain sénestre (trop mûre) consommée sous forme de couscous, de dêguè et de bouillie, a été présentée jeudi 24 juin 2021 aux consommateurs d’Abengourou à l’occasion d’une journée de promotion organisée à la place de la solidarité de la ville.

« C’est une semoule stable, hydratée très délicieuse et tendre à la mastication », a fait savoir le coordonnateur du projet Jean Gonnety enseignant-chercheur à l’Université Nagui Abrogoua. Ce nouvel aliment transformé appelé « Aninglinbonor », nom tiré de la langue Agni, se consomme sous forme de couscous en accompagnement de sauce, en dessert comme dêguè accompagné de lait et en bouillie.

Selon Jean Gonnety, la technique de mise au point a consisté à bloquer le noircissement de la banane au cours de la fabrication et à la sécher à une teneur en eau optimale sans ajout de produits chimiques.

« C’est un produit naturel sans additif de produit alimentaire, riche en glucide, en vitamine A et B en potassium et très énergétique », a souligné le professeur titulaire en biochimie et technologie alimentaire invitant les consommateurs à venir percevoir la qualité gustative de la semoule « Aninglinbonor ».

La production de la semoule « Aninglinbonor » s’inscrit dans le cadre du projet « diffusion d’une technologie de transformation de la banane sénescente en semoules ». Le projet de transformation vise à réduire les pertes post-récolte de cette denrée qui sont estimées à environ 30 % à 40 % en période d’abondance a précisé le professeur Gonnety à la tête de l’équipe de recherche « valorisation des ressources biologiques (ValBiores).

L’équipe de projet a installé à travers le pays trois unités de production au profit de trois coopératives ou groupements bénéficiaires à Toumodi, Daloa et Abengourou où la technique de fabrication a été maîtrisée par les membres de l’association pour la redynamisation du vivrier du village de Padiégnan qui font la promotion de la semoule à base de banane plantain dans la région de l’Indénié-Djuablin.
(AIP)
nam/tm