Cet article a été publié le: 8/05/21 17:12 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/RAIDH et la fondation KAS consolident la cohésion sociale à Abengourou

Abengourou, 08 mai 2021 (AIP) – Le regroupement des acteurs ivoiriens des droits humains (RAIDH) et la fondation allemande Konrad Adenauer Stiftung (KAS) ont exhorté, samedi 08 mai 2021 à Abengourou, les populations à la culture du dialogue et à la tolérance pour une paix durable entre les communautés.

« Vous devez adopter la non-violence, le dialogue et le civisme dans vos comportements de tous les jours pour consolider la cohésion sociale et établir la paix durable en Côte d’Ivoire », a indiqué le chargé de programmes à RAIDH, Falikou Bakayoko, lors d’une séance de sensibilisation à la place de la solidarité de la ville.

La séance de sensibilisation de masse s’inscrit dans le cadre du projet « la paix par moi » portant sur le thème « la paix, la cohésion sociale et la démocratie ». Le projet est mis en œuvre par le RAIDH et financé par KAS et l’Union européenne (UE).

Le représentant de RAIDH a salué « le travail formidable » du comité local de veille dirigé par l’expert Ettien Allou depuis le 25 septembre 2020, date de leur installation, à travers la remontée des informations, la gestion des conflits communautaires. M. Bakayoko a également apprécié le rôle des agents sensibilisateurs qui, depuis le 26 avril 2021, sillonnent les marchés, les services, les lieux publics et les familles, afin de sensibiliser sur la non-violence, la tolérance et le dialogue politique.

« Cette sensibilisation, nous l’espérons fera de vous des relais de paix et de cohésion sociale, en implémentant ces valeurs dans vos attitudes quotidiennes, en posant des actes positifs dans vos communautés », a affirmé le représentant de la fondation KAS, Sieling Tibor, qui a également encouragé les populations à intégrer les valeurs citoyennes et de la démocratie dans leurs communautés.

La campagne de sensibilisation, dénommée « la paix par moi », est exécutée dans 27 localités dans 13 des 31 régions en Côte d’Ivoire. Elle vise à poser les bases du dialogue durable entre les communautés, afin de renforcer la cohésion sociale et éviter les conflits communautaires.
(AIP)
nam/kp