Cet article a été publié le: 14/05/21 11:14 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Ramadan 2021 : Les fidèles musulmans exhortés à la cohésion sociale et au pardon

Abidjan, 14 mai 2021 (AIP)- Les fidèles musulmans des villes de l’intérieur du pays notamment Kong, Biankouma, Issia, Ferkessédougou, Prikro, Madinani, Sinématiali, Tengréla, Minignan, Tanda, ont été exhortés à  cultiver le pardon et la cohésion sociale lors de la célébration de l’Aïd El- Fitr, marquant la fin du jeûne musulman, mercredi 12 mai 2021.

L’Imam central de la grande mosquée,  Sanogo M’bassou, a invité tous les fidèles à demeurer fermes dans la prière afin que la paix règne définitivement dans le département de Kong et dans tout le pays.

”Si nous nous entendons, entre nous, populations de Sinematiali, personne ne viendrait de l’extérieur nous diviser (…) Il faut aider son prochain, partager avec lui le peu qu’Allah nous donne et semer autour de nous la graine d’amour toujours voulu par Allah”, a insisté l’Imam Sanogo Kaoussou de la grande mosquée de Sinematiali

A Biankouma, l’Imam Mamadou Baldé a exhorté les musulmans à continuer d’honorer les enseignements du coran après le mois du Ramadan et  à se tenir éloignés des vices, tout en formulant des bénédictions pour raffermir leur foi. Il a placé le pays et ses autorités sous la protection d’Allah.

“J’exhorte la communauté musulmane de notre commune à conserver et à répandre les valeurs de partage et de cohésion acquises pendant le jeûne”, a déclaré le maire d’Issia, Fany Karim à sa sortie de mosquée face à la presse locale.

Dans le même sens, l’Imam Bado Abdoul Karim, de la mosquée de Kafalovogo à Ferkessédougou, a exhorté toute la Côte d’Ivoire au pardon et à l’acceptation mutuelle. “Au cours de ce mois béni de Ramadan, nous avons appris beaucoup de leçons de piété, d’amour de partage. Il faut donc que nous nous pardonnons afin de nous accepter pour que notre pays avance avec tous ses enfants”, a-t-il ajouté.

A Prikro, le préfet du département, Touré Soya Marie, a exhorté les fidèles musulmans à pérenniser les acquis de cette période de piété afin de garantir la paix à Prikro et en Côte d’Ivoire.

Par ailleurs les fidèles, en plus de l’exhortation à la paix et au pardon, ont été invités à se faire vacciner contre le Covid-19 et aussi à respecter les gestes barrières afin d’éradiquer cette pandémie en Côte d’Ivoire.

(AIP)

kkiv/cn/bop/scy/ aapi/mk/si/aks/kkc/ki/tad/fmo