Cet article a été publié le: 11/10/20 16:07 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Renforcement du réseau électrique du quartier Vridi-Zimbabwé

Abidjan, 11 oct 2020 (AIP)- Le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables, Abdourahmane Cissé, a précédé, samedi 10 octobre 2020, au renforcement du réseau électrique du quartier Zimbabwé.

D’un coût de 47 millions de FCFA, les travaux ont consisté à l’extension du réseau électrique, à placer des lampadaires aux anciens poteaux et à faire d’autres travaux dans cette zone où vivent 23.500 personnes.

Le ministre Cissé a appelé les populations à s’abonner pour les compteurs de la Compagnie ivoirienne de l’électricité (CIE) en payant seulement à 1.000 FCFA au lieu de 150.000 FCFA, dans le cadre du Programme électricité pour tous (PEPT).

Dans la commune de Port-Bouët, plusieurs projets d’électricité ont été initiés, notamment à Abouabou où des travaux en cours visent à poser 14 nouveaux lampadaires, remplacer les 11 lampadaires défectueux et stabiliser la fourniture d’électricité au niveau du centre de santé, pour un montant de 17 millions  de FCFA.

A Vridi Ako, il s’agit de poser un nouveau transformateur, réaliser une extension du réseau avec 42 nouveaux lampadaires, pour un coût de 60 millions de FCFA, en vue de régler les problèmes de baisse de tension électrique.

A Gonzagueville, le gouvernement annonce l’installation de deux nouveaux postes, poser 38 nouveaux lampadaires, remplacer les 22 lampadaires défectueux, pour un coût de 36 millions de FCFA en vue de régler les problèmes de baisse de tension électrique et d’éclairage public, de traiter les problèmes d’éclairage public et sur l’autoroute de Grand-Bassam.

Au niveau des marchés de Port-Bouët, il s’agit de faire un point pour sécuriser les branchements, faire bénéficier aux vendeuses de compteurs électriques et éviter les installations anarchiques, sources de nombreux incendies.

Selon le ministre Abdourahmane Cissé, en plus du Programme national d’électrification rurale (PRONER) et du Programme électricité pour tous (PEPT), le gouvernement a initié un programme d’amélioration de la qualité de la fourniture d’électricité dans le district d’Abidjan pour un montant total de 47 milliards de FCFA sur la période 2020-2021.

L’ensemble de ces travaux, a assuré M. Cissé, permettront d’éviter les baisses de tension et les coupures observées dans certains quartiers d’Abidjan et de l’intérieur du pays.

Le taux de couverture d’électricité au plan national en Côte d’Ivoire est passé de 33% en 2011 à 76% à fin août 2020, des projections de 80% à fin 2020 et 100% à l’horizon 2025.

(AIP)

Bsp/kp