Cet article a été publié le: 15/04/21 15:50 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Restitution des résultats de l’étude du projet d’appui au renforcement de l’administration électronique

Abidjan, 15 avr 2021 (AIP)- L’Agence nationale du service universel des télécommunication-TIC (ANSUT) à travers le cabinet Ernst and Young restitue, jeudi 15 avril 2021, à Abidjan, les résultats de l’étude du projet d’appui au renforcement de l’administration électronique (PARAE).

Selon le Directeur général de l’ANSUT, Euloge Soro-kipéya, cette restitution de l’étude de faisabilité du PARAE devrait ressortir “ce qui a été bien fait en matière de digitalisation de l’administration, et ce qui reste à améliorer”.

« Le projet est en cours, aujourd’hui c’est plutôt quels sont les points d’amélioration du projet de gouvernance électronique qu’il faut identifier et sur lesquels on devrait s’appesantir », a expliqué M. Soro.

Le PARAE se décline en trois volets. Le premier volet concernant les infrastructures digitales devrait permettre de revoir les infrastructures déployées (réseau national haut débit) et améliorer l’existant peu performant. Le deuxième volet de l’étude, orienté sur les usages digitaux, consiste à réviser et à améliorer  la consommation des services qui sont mis en ligne pour l’administration, les citoyens et les entreprises. Le dernier volet du projet va traiter de la conduite de changement (les actions d’accompagnement), car une digitalisation de l’administration ne va pas se faire sans une transformation des habitudes.

Le ministre de l’Economie numérique, des Télécommunications et de l’Innovation, Adom Roger a relevé l’importance du numérique dans l’amélioration de la gouvernance. « Le numérique est important pour aller plus vite, pour réduire les distances, pour faire en sorte d’améliorer la gouvernance. Il est donc nécessaire qu’à l’instar des sociétés ivoiriennes, la République de Côte d’Ivoire ait une gestion du numérique optimum et fasse en sorte que grâce à ceci, nous améliorons notre gestion et ayons des gains de productivité », a-t-il précisé.

Ce séminaire de restitution des travaux sur le PARAE s’inscrit dans la vision du gouvernement ivoirien par le truchement de l’ANSUT  d’utiliser les TICS comme levier majeur de réalisation au bénéfice de l’administration publique, des opérateurs économiques et des populations vivant en Côte d’Ivoire.

Le projet d’appui au renforcement de l’administration électronique bénéficie entièrement du financement de la Banque Mondiale.

(AIP)

ebd/ask