Cet article a été publié le: 28/12/20 13:53 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Rétrospective 2020 : Odienné, le bonheur d’une autre visite présidentielle après 2015

Odienné, 28 déc 2020 (AIP)- L’un des faits majeurs qui ont marqué l’année 2020, à Odienné, reste la visite effectuée par le président de la République du 10 au 12 octobre. Une visite voulue « de famille », cinq ans après la visite d’Etat de 2015, qui a fait le bonheur des Odiennéka et, au-delà, de toutes les populations du district du Denguélé, composé des départements du Kabadougou et du Folon.

La joie d’une visite familiale rehaussée par la livraison de travaux structurants

Odienné, « chez ses parents maternels », constituait une des étapes de la visite « familiale », entamée jeudi 8 octobre 2020, par le Président Ouattara dans le grand Nord et qui l’a conduit également dans les régions du Poro, du Béré et du Tchologo.

Dans la capitale du Kabadougou, où il a été accueilli avec joie et ferveur, il s’agissait pour celui qui briguait alors un autre mandat à la tête de la Côte d’Ivoire, de venir faire part, « de vive voix », à « sa famille maternelle » de sa candidature, « par la force des chose ». L’occasion de quérir des bénédictions. Alassane Ouattara a, depuis lors, été élu à la présidentielle du 31 octobre avec plus de 94% des suffrages. Une victoire à laquelle a grandement contribué le Kabadougou, avec un taux de participation de 98,34%, pour 89, 61% de suffrage en faveur du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). La région se hissant ainsi, avec celle du Folon en tête des taux nationaux.

La visite, outre les préoccupations politiques, a marqué pour Odienné un autre pas vers le développement, avec la livraison de deux tronçons bitumés, qui vont faciliter tout autant le déplacement des personnes que l’évacuation des biens divers, dont les produits vivriers et de rente, dans cette zone agricole.

Une promesse datant de sa visite d’Etat en mai 2015, le Président Ouattara a, lors de son séjour d’octobre 2020, procédé à l’inauguration des routes bitumées Odienné-Bonudiali (longues de 131 km) et Odienné-Gbéléban (73 km). Réalisant ainsi un rêve longtemps caressé par les populations.

L’axe bitumé Odienné-Boundiali, spécifiquement vient offrir une autre ouverture, plus rapide, sur la partie sud du pays, avec une économie de l’ordre de 100 km. Auparavant le tronçon Odienné-Touba-Man, constituait l’unique option, par voie bitumée, pour une distance Odienné-Abidjan de quelque 900 km. Après cet axe, ne reste plus que le bitumage de la route Odienné-Dioulatiédougou-Séguéla, longue de 150 km, pour rapprocher Odienné un peu plus d’Abidjan.

Le Président Ouattara heureux du bitumage de l’axe Odienné-Boundiali 25 ans après la conception du projet

Livraison et début d’exécution, en 2020, d’autres travaux également longtemps attendus dans le district du Denguélé

En dehors des deux ouvrages structurants ci-dessus cités, l’année 2020 a vu également la livraison du pont de Sokouraba-Folo.

Mis en servie officiellement le 17 octobre, le nouveau pont de Sokouraba, de type métallique Unibridge avec des appuis en béton, et d’une longueur de 102,60 mètres. Il relie le village à la route A7, Odienné-Samatiguilia- Tienko-frontière du Mali, en cours de bitumage. Financé par l’Agence française de développement, au compte du Contrat de désendettement et de développement (C2D), pour un montant de 2,5 milliards F CFA, l’infrastructure fait partie d’un ensemble de 11 ponts métalliques à réaliser sur l’ensemble du territoire national.

Ce pont moderne vient remplacer un ouvrage de fortune, datant des années 60, submergé tous les ans par la crue du fleuve Baoulé, limitant ainsi les déplacements des populations et contrariant les échanges commerciaux, notamment l’écoulement des produits, dans cette zone disposant d’un grand potentiel agricole. Quelque 2000 âmes de Sokouraba voient ainsi la fin d’un calvaire, elles (ces populations) qui étaient obligées d’avoir recours à la pirogue pour rejoindre les localités de Tienko et de Kaniasso (dans le Folon) ainsi que celles de la région voisine du Kabadougou.

Un pont moderne vient mettre fin à l’isolement de Sokouraba Folon pendant les saisons pluvieuses

Par ailleurs, les travaux de bitumage de l’axe Odienné- Samatiguila-Tienko-Frontière du Mali, avec les bretelles Kimbirila-Sud-Minignan et samatiguila-Kaniasso se déroulent allègrement, peut-on constater, en parcourant ces différents trajets.

La fin de ces travaux, attendus avec impatience par les populations de part et d’autre des différents départements, viendra ouvrir de grandes perspectives de développement au niveau du district du Denguélé dont les routes impraticables surtout en saisons pluvieuses constituent un des gros handicaps.

(AIP)

kg/fmo