Cet article a été publié le: 29/11/21 21:18 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ RGPH 2021 : Le maire mobilise ses administrés pour un fort taux de dénombrement à Marcory

Abidjan, 29 nov 2021 (AIP)- Le maire de Marcory, Aby Raoul Modeste, a rencontré lundi 29 novembre 2021, à la salle des fêtes, les leaders communautaires de sa commune, pour les exhorter à une sensibilisation des populations afin d’obtenir un fort taux de dénombrement des ménages et des individus au 5è Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH).

Selon M. Aby, qui avait à ses côtés le directeur général de l’Institut national de la statistique (INS), Doffou N’guessan, les chiffres en sa possession font état de 48% de la population dénombrée, à la date du 28 novembre, un taux pas satisfaisant qu’il faille œuvrer à hisser à un niveau raisonnable au soir du 7 décembre.

« Le recensement concerne tout le monde. Il faut qu’ils fassent l’effort pour se faire recenser pour qu’on puisse connaître le nombre exact d’ivoiriens et d’étrangers pour pouvoir planifier notre développement. C’est capital. Le recensement ce n’est pas un recensement électoral, c’est un recensement général pour planifier le développement. Je sais pouvoir compter sur vous, je vous attends pour vous faire recenser », a-t-il lancé.

Expliquant la portée de sa mission dans la commune de Marcory, le directeur général de l’INS, a précisé que sa visite dans le cadre d’une tournée dans des zones ayant connu une faible mobilisation comme à Agboville et quelques régions du centre du pays. L’objectif étant de rappeler aux populations que le recensement est une affaire de développement qui nécessite l’engagement de tout le monde.

Il a demandé aux ménages d’ouvrir les portes de leurs domiciles aux 206 agents recenseurs car du travail reste encore dans certains quartiers de Marcory comme Hibiscus (11%), Biétry (11%), zone 4 (13%), Jean- Baptiste Mockey (17%), Marie Koré (23%), etc.

« Nous sommes à Marcory parce que quand on regarde les taux, ils sont très bas au niveau de Marcory. Il est important pour nous de remobiliser toute la population de Marcory pour qu’au soir du 7 décembre, on puisse dire que Marcory aura fait plus de 90% de ses populations qui se sont fait recenser », a-t-il espéré, félicitant le Mair Aby Raoul pour la grande mobilisation des leaders communautaires à la rencontre.

La période de ratissage de neuf jours autorisés par le gouvernement concernant l’opération de dénombrement a commencé ce lundi pour s’achever le 7 décembre. Lors d’un point presse, jeudi, la ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba, avait estimé à 47%, le taux de participation. Un faible taux lié à la réticence de certains ménages, les difficultés d’accès à des zones du fait la forte pluviométrie, des déguerpissements en cours à Abidjan, la défection de certains agents recenseurs, etc.

(AIP)

fmo