Cet article a été publié le: 26/11/21 7:15 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ RGPH 2021: Le préfet de Divo assigne un objectif d’au moins 95% de recensés

Divo, 26 nov 2021 (AIP) – Le préfet de région de Lôh-Djiboua, préfet du département de Divo, Kouakou Assoman, a instruit, jeudi 25 novembre 2021, tous les acteurs du 5ème Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH 2021) à redoubler d’efforts dans la dernière ligne droit de l’opération en cours, afin d’atteindre au moins un taux de 95% de ménages recensés.

L’administrateur civil a donné ces instructions à la réunion hebdomadaire qu’il a instituée depuis le démarrage de l’opération, pour son suivi et sa réussite. Kouakou Assoman a indiqué qu’à la date du 25 novembre 2021, le taux de populations recensées dans la région du Lôh-Djiboua était de 31,9%. Il a salué une avancée notable, comparativement au taux de 08% obtenu à la date du 19 novembre, mais, il a déclaré ne pas être satisfait de ce taux en-deçà des objectifs assignés.

La première autorité de la région a invité le corps préfectoral, les acteurs politiques, de la société civile dont les chefs traditionnels et de quartier, les guides religieux, les femmes et les jeunes, à tous redoubler d’efforts et à utiliser tous les canaux de sensibilisation, afin qu’à la fin de l’opération, le taux d’au moins 95% soit atteint dans la région. Il a donné instruction afin qu’il soit assigné aux agents recenseurs, des quotas journaliers à atteindre pour les jours restants.

Selon le superviseur régional de l’Institut national de statistiques (INS), Klarrou Jean Jacques, le problème de mobilité des agents recenseurs, évoqué comme l’une des raisons majeures de la lenteur de l’opération a trouvé une solution.

Les représentants de responsables politiques, des chefs traditionnels et de quartier, des femmes et des jeunes, ont promis intensifier davantage la campagne pour que les populations se rendent disponibles pour l’opération au cours des trois jours restants.

Le RGPH 2021 a démarré le 08 novembre 2021. Initialement prévu pour s’étendre sur 21 jours, soit jusqu’au 28 novembre, il a été prorogé au 7 décembre, a annoncé, jeudi 25 novembre, la ministre du Plan et du Développement, Kaba Nialé. A la date du 25 novembre, le taux de populations recensées au niveau d’Abidjan est de 32%, 26% à san Pedro, 58,6% dans le Gbêkê, 34% dans la Nawa, 39% dans le Gôh, 27% dans la Marahoué.

(AIP)

jmk/cmas