Cet article a été publié le: 17/09/21 16:03 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ SADA 2021 : promotion de la digitalisation des services d’assurance pour booster le secteur en Côte d’Ivoire

Abidjan, 17 sept (AIP)- L’édition 2021 du Salon africain des assurances (SADA) a ouvert ses portes le jeudi 16 septembre 2021 à Abidjan, sur fond de promotion de la digitalisation des services d’assurance pour booster ce secteur souffrant d’un très faible taux de pénétration en Afrique et particulièrement en Côte d’Ivoire. 

“Le digital permet de faciliter la vie aux assurés. C’est-à-dire qu’avec les objets connectés, les usagers auront droit au service sans avoir besoin de se déplacer ; donc avec le développement de la technologie, il faut capitaliser tout ces atouts que représentent ces outils”, a confié à l’AIP Hyppolite Konan, directeur général d’IXPERTA, une assurtech spécialisée dans l’offre de solutions numériques pour les société d’assurance. 

Pour M. Konan dont l’entreprise tient un stand à ce SADA 2021 à l’auditorium de la Caistab au Plateau, “le digital permet au client d’aller à l’essentiel et à profiter de son assurance sans trop de tracasseries”. 

“Nous proposons par exemple des solutions web et mobile qui peuvent même permettre aux usagers de souscrire à des services d’assurance depuis leurs différents terminaux. Cette automatisation représente une véritable valeur ajoutée aussi bien pour l’assuré que pour l’assurance”, ajoute-t-il, estimant que seule la digitalisation pourra permettre de booster ce secteur en Afrique.  

En Côte d’Ivoire, le taux de pénétration des services d’assurances est de 1,6%. Une chiffre qui selon la commissaire générale du SADA 2021, Valérie Kouamé, peut être revu à la hausse avec une approche de proximité auprès des acteurs du secteur agricole. 

“Nous pensons que nous devons nous asseoir avec les agriculteurs pour discuter avec eux afin que les assurances puissent répondre à leurs besoins”, a suggéré Mme Kouamé.

 À l’échelle mondiale, l’Afrique ne représente que 1,5 % du marché global de l’assurance, alors qu’elle pèse pour 13 % de la population mondiale.

(AIP)

tm