Cet article a été publié le: 23/06/21 14:19 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Saisie de matériel d’orpaillage avec des arrestations près de Niakara

Niakara, 23 juin 2021 (AIP)- Du matériel d’orpaillage et des engins à deux et trois roues ont été saisis avec à la clé l’arrestation d’environ dix personnes, dans le périmètre dit ” Ancien Ouérégué ” , au Sud de la ville de Niakara, au cours d’une opération menée par une unité spéciale de la gendarmerie nationale, mardi 22 juin 2021.

Il s’agit de divers outils, de concasseurs et de motopompes, du matériel usité dans l’extraction traditionnelle et clandestine de l’or mais aussi de motos et de tricycles, a constaté l’AIP, dans l’enceinte de la brigade de gendarmerie nationale de Niakara, mardi aux environs de 17 heures.

La saisie a été opérée par l’unité spéciale de Gendarmerie nationale engagée dans la lutte contre l’orpaillage clandestin, au petit matin de ce mardi 22 juin 2021 , à une trentaine de kilomètres au Sud-ouest de la ville de Niakara, dans les encablures du lieu dit ” Ancien Ouérégué”, l’ancien site abritant le village de Ouéréguékaha.

Par ailleurs, neuf individus, soupçonnés d’être des ” Clandos” (orpailleurs clandestins ) ont été appréhendés lors de cette opération de la marée chaussée visant à mettre fin à l’extraction illégale de l’or dans le département de Niakara.

“Niakara est une circonscription où l’orpaillage clandestin est devenu une activité qui se pratique principalement dans les zones de forêts classées dans l’indifférence totale des cadres, des élus et des autorités administratives locales”, fulmine Ouattara Bêh, un habitant de Niangbo, un village de la sous-préfecture d’Arikokaha.

(AIP)

jmb/ask