Cet article a été publié le: 23/06/21 7:02 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Sécurisation foncière: Une mission sénégalaise à Abidjan pour un partage d’expériences avec l’AFOR

Abidjan, 23 juin 2021 (AIP)- Une délégation de 10 membres de l’Unité de coordination et de formulation (UCF) du Projet de cadastre et de sécurisation foncière (PROCASEF) du Sénégal, conduite par le coordonnateur Mahamoudou Moustapha Dia, est à Abidjan pour un partage d’expériences avec l’Agence foncière rurale (AFOR).

A cet effet, la délégation sénégalaise a eu des séance de travail, lundi 21 et mardi 22 juin 2021, avec la direction générale de l’AFOR, à son siège à Cocody, présidées par le directeur de l’AFOR, Bamba Cheick Daniel. Il s’est agi d’échanges de civilités, de la validation de l’agenda de la mission qui s’achèvera dimanche, la présentation de l’AFOR (mission, fonctionnement, projets en cours d’exécution, les ressources humaines) et le Projet d’amélioration et de mise en œuvre de la politique foncière rurale (PAMOFOR).

Selon la note d’information de l’AFOR, transmise à l’AIP, le PAMOFOR est un projet similaire au PROCASEF qui doit bientôt entrer dans sa phase opérationnelle au Sénégal. Le déplacement en terre ivoirienne de l’UCF est donc de s’inspirer du modèle de l’AFOR et apprécier de visu les difficultés, les mécanismes de gestion du PAMOFOR et les résultats déjà obtenus.

Bamba Cheick Daniel et ses collaborateurs ont éclairé leurs hôtes sur la mise en place des comités villageois et sous-préfectoraux de gestion foncière rurale, la procédure de recrutement des opérateurs fonciers, l’implication du corps préfectoral et des élus locaux dans le processus de sécurisation foncière ainsi que les difficultés inhérentes à la mise en œuvre de ces projets.

Au cours de son séjour, la délégation sénégalaise échangera aussi avec les responsables des structures dans la chaîne de sécurisation foncière à savoir la direction du foncier rural du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, le Centre d’information géographique et du numérique (CIGN) du Bureau national d’études techniques et de développement (BNETD), de la direction du cadastre du ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat, des opérateurs fonciers et la plateforme des organisations de la société civile.

Il est aussi prévu, à l’agenda de la mission de l’UCF, une visite de terrain dans le département d’Adzopé (région de la Mé), ce jeudi.

L’AFOR a été créée par le Décret N° 2016-590 du 03 Août 2016. C’est une Agence d’exécution, personne morale dotée de l’autonomie financière, d’un patrimoine et de moyens de gestion propres. Sa création répond au besoin du Chef de l’Etat et de son Gouvernement, d’accélérer le processus de sécurisation du foncier rural, pour prévenir les nombreuses crises qui minent ce domaine.

Cette mission s’exécute à travers les principaux axes suivants à savoir la délimitation des territoires de villages, la certification foncière, la contractualisation entre les propriétaires terriens et les exploitants non propriétaires, et la consolidation des droits des concessionnaires de terres du domaine foncier rural.

(AIP)

fmo