Cet article a été publié le: 1/07/21 16:34 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Séguéla dispose désormais d’un comité de veille et de suivi de la cohésion sociale

Séguéla, 1er juil 2021 (AIP) – Le comité de veille et de suivi de la situation de la cohésion sociale dans le département de Séguéla a été installé, mercredi 30 juin 2021, au cours d’une cérémonie organisée par le médiateur délégué de la République auprès des régions du Béré, du Bafing et du Worodougou, Soro Doh Siélé, en présence de plusieurs personnalités dont le préfet Diarrassouba Karim.

« Au nom du médiateur de la République, nous vous remettons l’arrêté de nomination qui fait de vous des membres du comité de veille et de suivi de la cohésion sociale dans le département de Séguéla », a déclaré solennellement Diarrassouba Karim au président dudit comité, Sory Diomandé, tout en souhaitant que cette nouvelle instance ne se substitue pas aux autorités ou organes traditionnels de règlement des conflits que sont, entre autres, les sous-préfets, les chefs traditionnels, les maires et l’institution judiciaire.

Créés par arrêté du médiateur de la République en date du 1er juillet 2020, les comités de veille et de suivi de la cohésion sociale ont plusieurs missions dont l’évaluation, de manière périodique, de la situation de la cohésion sociale dans les différents départements et régions, l’organisation du dialogue communautaire en vue de prévenir et régler les conflits, la sensibilisation des communautés à la cohabitation pacifique et au respect de la différence, ainsi que l’information du médiateur délégué de toute situation susceptible de perturber la paix et la cohésion sociale.

« Ce mécanisme de prévention et d’alerte mis en place par le médiateur de la République, monsieur Adama Tounkara, vise à mieux gérer les conflits qui surviennent çà et là (…) parce que lorsqu’on s’écoute, lorsqu’on se fréquente, lorsqu’on se parle, certains prismes tombent, certaines considérations tombent, certains ressentiments sont relégués en arrière », s’est, pour sa part, exprimé le médiateur délégué, Soro Do Siélé, dont le calendrier prévoit l’installation, jeudi et vendredi, des comités départementaux de la région du Béré, à savoir Mankono, Dianra et Kounahiri.

Avant l’étape de Séguéla qui a été suivie dans la même journée par celle de Kani, le médiateur délégué de la République était, lundi et mardi, avec son équipe dans le Bafing pour procéder aux installations des comités de Touba, Koro et Ouaninou, rappelle-t-on.

(AIP)

kkp/ask