Cet article a été publié le: 24/12/20 17:29 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Sept journalistes récompensés pour leur contribution à la meilleure visibilité de l’UAO dans la presse

Bouaké, 24 déc 2020 (AIP)- L’université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké a récompensé mercredi 23 décembre 2020 sept journalistes de la presse en ligne, la presse écrite et la presse audiovisuel qui ont contribué à la meilleure visibilité dans la presse de cette institution d’enseignement supérieur et de recherche.

« En instituant ce prix de la meilleure visibilité de l’Université Alassane Ouattara dans la presse, nous avons voulu récompenser les hommes et les femmes des médias qui s’illustrent quotidiennement par leur savoir-faire et leur professionnalisme au profit de ce que nous appelons la pacification de l’espace universitaire et de la préservation de l’image de marque des universités ivoiriennes, notamment, l’UAO, de nos chercheurs et de tous ceux qui animent l’espace académique », a justifié le président de l’UAO, Pr Lazare Marcelin Poamé.

Le Jury de ce prix, présidé par le vice-président de l’UAO, Pr Francis Akindès, a retenu sept journalistes pour cette première édition. Il s’agit, notamment, d’Alexis Gbansé Douadé (Connectionivoirienne.net) et Robert Kra (Abidjan.net) pour la presse en ligne, Assalé Tiémoko (L’éléphant déchaîné) et Emmanuel Kouassi (Fraternité Matin) pour la presse écrite, Brahima Doumbia (RTI-Bouaké) et Thomas Guessan Bi (société nationale de télédétection) pour la presse audiovisuelle et Parfait Kouassi (service de communication du FSDP) a qui a été décerné un prix spécial.

Au nom des récipiendaires, Thomas Guessan Bi, ancien journaliste à RTI 1 actuellement en service à la société nationale de télédiffusion (SNT), a exprimé sa gratitude et son infini reconnaissance aux dirigeants de l’UAO pour cette distinction qui les honore grandement. Il leur a fait la promesse que la presse dans son ensemble les accompagnera les universités ivoiriennes sur le chemin de l’excellence.

« Vous faites bien de choisir la presse comme partenaire. Cette presse, qui n’est pas là pour faire plaisir, mais qui n’est pas là non plus pour causer du tort. Cette presse-là, sera là pour vous accompagnera sur ce chemin de l’excellence afin que le crédit qui semble disparaitre au niveau de nos institutions scolaires et universitaires revienne », a-t-il indiqué.

Le directeur de cabinet, chargé des affaires académiques du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Pr Méité Mékié, qui présidait cette cérémonie de récompense a, au nom du ministre Adama Diawara, salué cette « heureuse initiative » des dirigeants de l’UAO. Il a, en outre, félicité les lauréats tout en les exhortant à poursuivre sur cette lancée.

« Je voudrais vous féliciter et vous demander de continuer à rendre visible l’UAO, mais aussi l’ensemble des institutions scolaires, universitaires et tous ce qui participent de l’éducation parce que c’est grâce à l’éducation que nous aurons un pays qui vit la culture de la paix », a-t-il indiqué.

(AIP)

rkk