Cet article a été publié le: 21/09/22 15:42 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Sept jours de prison pour un voleur de produits alimentaires dans une supérette à Bouna

Bouna, 21 sept 2022 (AIP)- H. Issouf, un manœuvre de 21 ans, a été condamné mercredi 21 septembre 2022 par la section de tribunal de Bouna à sept jours de prison ferme et une amende de 300 000 F CFA, pour  avoir dérobé des produits alimentaires dans une supérette de la ville afin de calmer sa faim.
Les faits se sont déroulés le 12 septembre. Faute de contrat, H. Issouf errait dans les rues de Bouna, dans l’espoir d’avoir une tâche à exécuter moyennant des pièces d’argent. L’infructueuse balade dans les coins et recoins de la ville, sous un soleil aveuglant, a fini par affaiblir le jeune manœuvre et à accentuer en lui, une faim opiniâtre. Tenaillé par cette faim qui lui donnait par moment de soudains vertiges, Issouf va craquer et s’introduire dans une supérette très garnie, située à la gare routière de Bouna.
Une fois à l’intérieur, il s’est mis à table. Il a bu des bouteilles d’eau, des sucreries et croqué des biscuits. Pire, il a fourré dans ses habits des sachets de lait, du sucre, du thé et d’autres biscuits avant de sortir sans passer à la caisse.
Pris en chasse par les surveillants de la supérette, il a été ramené sur les lieux afin d’être palpé et fouillé. La découverte des produits alimentaires dans ses vêtements ont suffi à conduire Issouf chez les forces de l’ordre, qui ont procédé à son arrestation.
Au tribunal, il a évoqué qu’il n’avait aucun sous sur lui le jour des faits et a expliqué avoir agir sous la pression de la faim, qui l’avait plongé irrésistiblement dans un état second. Il a présenté ses excuses au tribunal et au propriétaire de la supérette, en promettant ne plus jamais agir ainsi.
La peine d’une semaine lui a été accordée en guise d’avertissement. Toutefois il devra payer au Trésor Public une amende de 300 000 FCFA pour l’infraction qu’il a commise.
(AIP)
on/sn/fmo