Cet article a été publié le: 3/02/22 13:48 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Signature d’une convention avec la France pour consolider les offres de formation de l’ISMI en matière de sécurité maritimes

Abidjan, 03 fev 2022 (AIP)- La France et la Côte d’Ivoire ont signé mercredi 02 février 2022 à Abidjan, un partenariat pour consolider les offres de formations de l’Institut de sécurité maritime interrégional (ISM) en matière de sécurité et de sureté dans le Golf de Guinée.

Le secrétaire d’Etat auprès du ministre des Transports chargé des affaires maritimes, Dr Serey Doh Célestin s’est réjoui de la signature de cette convention qui va mettre  à la disposition de la Côte d’Ivoire et de l’ensemble des administrations des Etats du golfe de Guinée, un pôle interrégional crédible de formation d’excellence.

Il a saisi l’occasion pour féliciter tous les acteurs qui interviennent dans la gestion de l’ISMI notamment son directeur le lieutenant-colonel Abé Aké Lazard et l’équipe de la coopération française, tout en les encourageant à œuvrer au plein exercice des compétences de cet institut afin de consolider les performances acquises.

L’ambassadeur de la France en Côte d’Ivoire, Jean-Christophe Belliard a formulé le vœu que le partenariat avec l’ISMI qui « rayonne maintenant bien au-delà du golfe de Guinée », contribue à la lutte contre l’insécurité maritime.

Cette cérémonie a enregistré la présence du secrétaire permanent du comité interministériel de l’action de l’Etat en Mer, Abroulaye Fofana qui a souligné que l’ISMI est porteur d’espoir pour l’avenir du secteur maritime et augure de lendemain meilleurs et heureux pour le Golf de Guinée.

Le directeur général de l’Académie régionale des sciences et techniques de la Mer (ARSTM), Col Karim Coulibaly a fait remarquer qu’en terme de bilan à mi-parcours, l’ISMI a organisé jusqu’ à ce jour une cinquantaine de sessions de formation courte et dispose d’un programme de Master en droit et sécurité maritime en partenariat avec l’université de Nantes. L’institut a formé plus de 1500 agents originaires des 19 Etats côtiers du golfe de Guinée et des Etats de l’hinterland comme le Mali, le Niger, le Burundi et le Tchad.

(AIP)

bsb/ask