Cet article a été publié le: 12/09/20 9:50 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Simone Gbagbo plaide pour un climat socio-politique « apaisé et démocratique » à Bonoua

Bonoua, 12 sept 2020 (AIP)- l’ex-Première dame ivoirienne, Simone Ehivet Gbagbo, plaide pour un climat socio-politique « apaisé et démocratique » à Bonoua, où elle s’est rendue pour apporter son soutien et sa compassion aux populations locales après les violences intercommunautaires d’août qui ont fait deux morts dans la localité.

Lors d’une rencontre à la cour royale de Bonoua, le vendredi 11 septembre 2020, Mme Gbagbo a appelé à « un contexte social apaisé et démocratique dans lequel ceux qui ne sont pas contents ont le droit de manifester leur opinion, encadrés par les forces de sécurité ; et non pas dans les violences, bagarres et provocations ».

“Je suis venu compatir avec vous pour toutes ces difficultés et souffrances endurées et dire merci au roi et à toute sa notabilité qui n’ont pas tourné le dos aux manifestants, mais ont apporté assistance aux blessés et soutien aux familles endeuillées “, a-t-elle ajouté.

Elle a rendu visite, le même jour, à des blessés et aux familles endeuillées lors de ces événements, remettant à ceux-ci des enveloppes symboliques.

L’épouse de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, qui était accompagnée de nombreux cadres de son parti, le Front populaire ivoirien (FPI), a remis des kits de lavage des mains, des flacons de gel hydro l’alcoolique et des serviettes jetables à la cour royale et à l’hôpital général de Bonoua.

Les 7, 13 et 21 août 2020, des marches organisées par l’opposition pour protester contre la candidature du président ivoirien, Alassane Ouattara à l’élection présidentielle de 2020, ont dégénéré en affrontement intra-communautaire à Bonoua, faisant deux morts et plusieurs blessés, ainsi que d’importants dégâts matériels.

as/tm